Une intervention humaine

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 24/01/2019

L’IA procède soit par vérification de certaines hypothèses émises par l’humain soit par d’autres techniques par laquelle la machine « auto apprend », en traitant les données massives. Cet apprentissage doit absolument être vérifié et validé par l’humain. Celui-ci intervient donc toujours, que ce soit au départ pour superviser et programmer, ou à la fin pour valider les analyses de la machine et faire ensuite la médiation entre le résultat de l’algorithme et le malade.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?