Radiothérapie guidée par l'IRM

Montpellier veut miser sur l'intelligence artifcielle  Abonné

Par
Guillaume Mollaret -
Publié le 19/07/2018

« Pour être plus précis, je préfère parler d'intelligence humaine augmentée car il ne s'agit pas de remplacer le médecin », précise le Pr David Azria, oncologue radiothérapeute et directeur scientifique de l'Institut du cancer de Montpellier (ICM).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte