Mondial Assistance autorisé à proposer des téléconsultations en 2018

Par Sophie Martos
Publié le 08/09/2017
- Mis à jour le 08/09/2017

Après Axa assistance, c'est au tour de Mondial Assistance, nouvellement Allianz globale assistance de prendre le créneau de la téléconsultation.

L'assureur vient d'annoncer l'élargissement de ses services à celui de la consultation à distance après avoir obtenu le sésame auprès de l'Agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France. « Nous avons souhaité développer ce champ de compétence pour répondre à la nouvelle demande du marché et afin de favoriser l'accès aux soins », explique au « Quotidien », Anne-Claire Hay, responsable du marché de la santé à Mondial Assistance.

25 médecins salariés pour cette activité en 2018

Pour ce faire, 25 médecins, essentiellement des généralistes, salariés et à temps partiel débuteront cette nouvelle activité par téléphone ou visioconférence dès 2018. « Nous proposons le téléconseil depuis plusieurs années. Les professionnels de santé sont habitués à traiter les questions "santé "à distance », ajoute Anne-Claire Hay. L'accès aux praticiens sera possible 24h/24 et 7j/7. Une façon de « consolider la permanence des soins lorsque le médecin traitant n'est pas disponible », ajoute l'assureur. La délivrance d'ordonnances numériques sera également possible. « Le circuit reste le même. Nous envoyons un compte rendu au médecin traitant. Il ne s'agit pas de court-circuiter le parcours de soins », souligne-t-elle.

Toutefois, l'assureur rappelle que la téléconsultation n'a pas vocation à traiter les urgences. « Un infirmier accueillera le patient et préparera la consultation puis l'orientera vers le médecin ». En cas d'urgence, les professionnels de santé ont l'obligation de prévenir le SAMU.

Ce service de téléconsultation sera intégré dans les contrats d'assurance santé complémentaire des clients de Mondial Assistance, principalement des compagnies d'assurances, a précisé Anne-Claire Hay.

* Article mis à jour le 13 septembre


Source : lequotidiendumedecin.fr