Malgré ses 70 000 abonnés, Apicrypt s'estime discriminée  Abonné

Publié le 26/06/2017

La messagerie sécurisée Apicrypt vient de franchir la barre des 70 000 utilisateurs. Malgré cet indéniable succès, la société assure être victime d'un traitement discriminatoire des pouvoirs publics dans le dossier de son intégration au projet de messagerie MS Santé, géré par l'ASIP (l'Agence française de la santé numérique).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte