Les hôpitaux évalués comme les hôtels et restaurants ? Un patient lance un site comparatif

Par
Anne Bayle-Iniguez -
Publié le 26/08/2015

Crédit photo : DR

Un Toulousain autodidacte de 40 ans, Loïc Raynal, a lancé en juillet « Hospitalidée », un site de notation des établissements de santé par les patients, proposant aussi des avis anonymes. Son idée : donner aux usagers de santé « un outil de démocratie sanitaire » pour qu’ils s’expriment librement et gratuitement sur la prise en charge et l’organisation des soins et se forgent une opinion plus éclairée lorsque vient le temps d’une hospitalisation.

Le système de notation est similaire aux comparateurs de restaurants ou d’hôtel : la qualité du service est évaluée de un à cinq et l’usager est invité a détailler son avis par un commentaire.

Toutes les structures publiques ou privées peuvent être évaluées, ainsi qu’une trentaine de spécialités médicales. Les centres anti-cancer seront prochainement rajoutés à la base de recherche.

Attaques contre les médecins interdites

« Hospitalidée » a été conçu par cet ancien agent EDF au moment de la grossesse de sa femme. « Quand il a fallu chercher une maternité, j’ai pris conscience de la jungle de forums existants, sans aucune modération, avec des propos parfois insultants envers le corps médical, nullement constructifs, explique-t-il au "Quotidien". J’étais un peu perdu. J’ai décidé de créer mon propre site pour tous les patients, où les données sont sécurisées et les attaques personnelles contre les médecins interdites. On y donne son ressenti sur l’expérience globale de l’hospitalisation. »

Plus il y aura d’avis, plus les notes seront significatives (ce qui n’est pas encore le cas). La plateforme aurait recueilli plusieurs milliers de commentaires, assure son fondateur. Accueil, tarifs, propreté, temps d’attente, disponibilité des soignants… Les patients commentent tous azimuts.

[[asset:image:2961 {"mode":"full","align":"","field_asset_image_copyright":[],"field_asset_image_description":[]}]]

Heureux du « joli petit engouement » des patients pour son site (officiellement soutenu par les usagers du CISS), Loïc Raynal souhaite passer à la vitesse supérieure et monétiser son portail. Avec l’accord des patients utilisateurs, il entend proposer aux établissements un compte rendu sur mesure des avis postés les concernant, afin de les aider à améliorer la qualité des services.

Le prix ? 1 000 euros par an pour un petit hôpital de moins de 100 lits, 9 000 euros pour une offre complète, avec analyse mensuelle détaillée des avis par spécialité. De nombreux établissements seraient intéressés, selon Loïc Raynal. Autre ambition : une application pour smartphone et un palmarès régional des établissements avant la fin de l’année.


Source : lequotidiendumedecin.fr