Contre le cancer du poumon

L'application Moovcare bientôt remboursée  Abonné

Par
Karelle Goutorbe -
Publié le 18/07/2019

Crédit photo : Phanie

Présentée à l’ASCO 2018 puis publiée (1), une étude menée chez 133 patients atteints de cancer du poumon, a montré une amélioration de 7,6 mois de survie globale chez les utilisateurs de l’application Moovcare par rapport à un suivi classique associant consultations et scanners réguliers (22,5 mois versus 14,9 mois, p = 0,03).

À deux ans, la moitié des utilisateurs de Moovcare sont en vie, contre un tiers des patients réalisant un scanner tous les trois mois.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte