Courrier des lecteurs

La télémédecine doit rester l'exception  Abonné

Publié le 25/10/2018

La télémédecine pour pallier à l'absence de possibilité d'examen clinique réel sur le patient ne me paraît concevable que lorsque, du fait de l'éloignement, cet examen est impossible. Comment palper l'abdomen ou percevoir pour le thorax un frémissement cataire ? L'absence d'examen clinique sur un vrai malade, et pas un écran, me semble indispensable.

Vous souhaitez vous aussi commenter l'actualité de votre profession dans le « Quotidien du Médecin » ? Adressez vos contributions à jean.paillard@lequotidiendumedecin.fr .

Dr Tony Georges Marcel, ancien chef de clinique en Réa Med.

Source : Le Quotidien du médecin: 9697