Pourquoi le partage des données fonctionne dans le plat pays

En Belgique, médecins et patients s'arrachent le DMP  Abonné

Par
Publié le 27/11/2017
DMP

DMP
Crédit photo : PHANIE

Il fut annoncé pour le 1er juillet 2007.

Puis enterré, relancé, de nouveau remisé… Dix ans plus tard, le dossier médical partagé (DMP) n'est pas opérationnel en France. L'assurance-maladie le promet pour fin 2018. Des atermoiements qui intriguent l'une de nos proches voisines : la Belgique. Le partage des données de santé y est effectif depuis près de cinq ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte