Indexation, valorisation et sécurité

DMP : les médecins réclament des gages

Par Martin Dumas Primbault
Publié le 07/10/2019
- Mis à jour le 09/10/2019

Devant une mission parlementaire, la profession a demandé un outil plus ergonomique, une rémunération ad hoc et davantage de garanties sur la sécurité des données.

DMP

Avant de voir le dossier médical partagé (DMP) se généraliser dans les hôpitaux et les cabinets libéraux, l'outil devra se perfectionner. Interrogés par la mission d'évaluation et de contrôle de la Sécurité sociale (MECSS), les syndicats de médecins libéraux et hospitaliers ont relayé les difficultés dans l'usage de ce carnet de santé numérique.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?