Sondage

Deux tiers des Français inquiets de l'utilisation de leurs données de santé  Abonné

Par
Anne Bayle-Iniguez -
Publié le 30/10/2017

Les Français se montrent partagés sur la question des données personnelles de santé. Ils sont conscients de leur utilité pour améliorer le suivi médical mais méfiants quant à l’encadrement de leur collecte, indique un sondage* réalisé pour l'Observatoire Cetelem.

70 % des Français estiment que la collecte de ces informations est une « évolution nécessaire » qui permet d'améliorer la qualité des soins et le suivi des patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte