Carrières

Publié le 14/06/2018

L’avenir des jeunes internes en dermatologie est plus que prometteur, et la demande dans cette spécialité est majeure. Les départs de nos aînés dermatologues, combinés au photovieillissement de la population, vont encore l’accroître. Quant aux options de carrière, celle de libéral est souvent privilégiée, mais il ne faut pas oublier les carrières hospitalières, hospitalo-universitaires ou mixtes.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?