Dettes algériennes à la Sécu : ping-pong verbal entre les deux pays  Abonné

Publié le 24/01/2014

L’Algérie s’est toujours acquittée des créances « dûment documentées » entrant dans le « cadre conventionnel bilatéral » avec la Sécurité sociale française, a affirmé jeudi 23 janvier le ministère algérien des Affaires étrangères, en réponse aux propos tenus la veille par Marisol Touraine.

La ministre de la Santé a déclaré que la Sécurité sociale algérienne avait déjà remboursé 15 millions d’euros à son homologue française.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte