L'interdiction des châtiments corporels envers les enfants est corrélée à une moindre criminalité adolescente
Brève

L'interdiction des châtiments corporels envers les enfants est corrélée à une moindre criminalité adolescente

Coline Garré
| 16.10.2018

L'interdiction des violences corporelles sur les enfants (fessées, gifles) est liée à un plus faible taux de criminalité dans la jeunesse, démontre une étude observationnelle publiée dans le « BMJ Open », qui porte sur 88 pays et plus de 403 600 adolescents. 

La trentaine de pays dont la législation interdit totalement les châtiments corporels au domicile et à l'école connaît 20 % de rixes entre garçons en moins que les 20 pays sans aucune législation ; pour les femmes, c'est une diminution de 42 %, observent les auteurs Frank Elgar (de l'Université canadienne Mc Gill) et coll. 

Les 38 pays qui appliquent une interdiction des châtiments partielle, à l'école (mais non à la maison), voient la violence entre les filles diminuer (de 56 % par rapport aux groupes de pays dépourvus de législation). 

L'étude étant observationnelle, les auteurs n'identifient pas les causes et déterminants de cette association, mais ils soutiennent l'hypothèse selon laquelle les sociétés qui proscrivent les châtiments corporels sont moins violentes, et se gardent de nourrir un cycle de violence à travers les générations. 

Malgré les multiples tentatives pour inscrire dans la loi l'interdiction des violences corporelles, psychiques et verbales des parents sur les enfants, portée par des députés ou des médecins, la France (qui ne fait pas partie des 88 pays inclus dans l'étude) ne les interdit toujours pas clairement. Ce qui lui a valu une condamnation de la part de l'Europe en 2015.  

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
homeopathes

Plaintes par dizaines, livre blanc, appel aux patients : le syndicat des homéopathes contre-attaque sur tous les fronts

Devant une soixantaine d'adhérents réunis samedi à Malakoff (Hauts-de-Seine) pour les 8es Assises du médecin homéopathe, le Dr Charles Bentz, président du Syndicat national des médecins homéopathes français (SNMHF), s'est montré... 10

AP-HP : après des efforts « très importants » mais « efficaces », Hirsch promet l'embellie

Martin Hirsch

L'année 2019 sonnera-t-elle le renouveau pour l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) ? C'est du moins ce qu'a laissé entendre... Commenter

Une infirmière agressée sur le parking d'un hôpital, le Dr Pelloux lance une cagnotte de soutien

cagnotte

C'est une agression d'une rare violence qui s'est passée la semaine dernière. Une infirmière du SMUR 91 a été frappée au visage dans la... 2

Cancer : les hépatites B et C insuffisamment diagnostiquées aux États-Unis

hep

Aux États-Unis, nombre de patients diagnostiqués pour un cancer présentent une infection au virus de l'hépatite B (VHB) ou C (VHC) sans le... Commenter

Disparition inquiétante d'un interne à Bordeaux, la police ouvre une enquête

bordeaux

Un interne en chirurgie ORL, 24 ans, a disparu à Bordeaux dans la nuit de vendredi à samedi 19 janvier, a-t-on appris ce lundi par... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter