Ebola en RDC : deux volontaires de la Croix-Rouge blessés
Brève

Ebola en RDC : deux volontaires de la Croix-Rouge blessés

Coline Garré
| 04.10.2018

Deux volontaires de la Croix-Rouge ont été grièvement blessés au cours d'une agression survenue à l'enterrement d'un cas suspect de personne atteinte du virus de la fièvre hémorragique Ebola, dans l'est de la République Démocratique du Congo (RDC).

Les deux blessés admis à l'hôpital ont été attaqués par des membres de la famille lors de l'enterrement ce 2 octobre à Butembo à 50 km de Beni, a précisé le président national de la Croix-Rouge en RDC, Grégoire Mateso. Le reste de l'équipe a pris la fuite. L'organisation humanitaire pratique des enterrements sécurisés, parfois incompris dans les villages attachés à leurs rites funéraires. 

« Si la population collabore pleinement, avec les équipes de la riposte, il est possible de projeter la fin de l'épidémie avant la fin du mois d'octobre », a indiqué le gouvernement congolais. 

Le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) fait état de 106 morts sur un total de 161 cas confirmés et probables. Plus de 13 700 personnes ont été vaccinées et 47 ont reçu les traitements expérimentaux, a précisé le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus ce 3 octobre.

Selon le directeur général de l'OMS, l'épidémie se trouve aujourd'hui à un point critique. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déjà relevé d'un cran le risque de propagation de l'épidémie d'Ebola d'« élevé » à « très élevé » au niveau régional. L'insécurité, l'explosion des violences et la présence de groupes armés notamment à la frontière avec l'Ouganda profitent à l'avancée de l'épidémie, tout comme la défiance de certaines communautés. Le Dr Tedros appelle le conseil de sécurité de l'ONU à user de son influence pour assurer un accès total aux zones infectées, et invite les partenaires internationaux à soutenir financièrement la lutte contre Ebola. Huit millions de dollars (7,9 millions d'euros) ont été récoltés, sur un objectif de 33 millions de dollars (28,7 millions d'euros). 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
Michel Bignant

Gilets jaunes, violences : « C'est épuisant, physiquement et psychologiquement », lance le médecin chef des pompiers de Paris

À la veille d'un cinquième samedi de mobilisation de certains Gilets jaunes, le Dr Michel Bignand, 51 ans, médecin chef de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) détaille au « Quotidien » l'organisation de ses équipes dan... 5

Une alimentation à base de maïs OGM ne montre « aucun d'effet délétère » chez le rat

OGM MAIS

Il n'est pas possible de distinguer par leur métabolisme ou leur état de santé des rats nourris de maïs OGM de rats nourris au maïs... Commenter

La prostatectomie radicale améliore la survie des patients atteints de cancer de la prostate localisé

prostatectomie

Face à un patient atteint d'un cancer de la prostate localisé, la prostatectomie améliore la survie de près de 3 ans, comparés à une... 1

Gradation des soins, financement, synergie avec l'université : à Poitiers, Buzyn et Vidal écoutent les CHU mais ne tranchent pas

chu

Poitiers n'est certainement pas le plus grand des centres hospitalo-universitaires (CHU) français mais c'est ici que se discutait l'avenir... Commenter

Un Français sur trois a le sentiment qu’un examen ou un acte médical superflu lui a été prodigué

urgences

Sept Français sur dix n'ont jamais entendu parler des 130 services d'urgences des cliniques de médecine, chirurgie et obstétrique. C'est... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter