Un nouveau rapport de l'UNICEF dénonce la violence envers les enfants, parfois dès l'âge de 12 mois
Brève

Un nouveau rapport de l'UNICEF dénonce la violence envers les enfants, parfois dès l'âge de 12 mois

01.11.2017

L'UNICEF alerte une nouvelle sur les violences envers les enfants, parfois dès l'âge de 12 mois, dans un nouveau rapport publié ce 1er novembre.

« Les sévices infligés aux enfants dans le monde entier sont vraiment préoccupants, indique Cornelius Williams de l’UNICEF. Des bébés sont giflés, des filles et des garçons sont contraints de se livrer à des actes sexuels, des adolescents sont assassinés au sein de leur communauté. La violence envers les enfants n’épargne personne et ne connaît aucune limite. » Il s'agit de violence domestique, scolaire ou sexuelle, voire même d'homicide.

Pendant la petite enfance, trois quarts (environ 300 millions) des enfants âgés de 2 à 4 ans à travers le monde sont victimes d’agressions psychologiques et/ou de punitions physiques au sein même de leur foyer, de la part des personnes qui s’occupent d’eux. La moitié (732 millions) des enfants en âge d’être scolarisés vit dans un pays où les châtiments corporels à l’école ne sont pas totalement interdits.

À travers le monde, environ 15 millions d’adolescentes âgées de 15 à 19 ans ont subi des rapports ou autres actes sexuels forcés au cours de leur vie. Seulement 1 % des adolescentes victimes de violences sexuelles a sollicité l’aide de professionnels.

Quant aux homicides, l'UNICEF indique que toutes les sept minutes, un adolescent est tué par un acte violent quelque part dans le monde.

L'UNICEF appelle les gouvernements à des mesures immédiates et leur demande d'appliquer le programme INSPIRE, élaboré et promu conjointement par l’OMS, l’UNICEF et le Partenariat mondial pour mettre fin à la violence envers les enfants. Parmi les mesures, figure en bonne place la formation des acteurs y compris des enfants à reconnaître la violence sous toutes ses formes et des moyens permettant aux plus jeunes de s’exprimer et de signaler la violence en toute sécurité.

Dr L. A.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn : « Si j'ai besoin d'un secrétaire d'État, j'en ferai part au Président »

buzyn

« Non ». C'est ce qu'a répondu sans fard la ministre de la Santé à la journaliste de LCI, qui lui demandait ce vendredi matin si elle avait... Commenter

Dr Patrick Gasser (UMESPE) : « La revalorisation d'un ou deux euros, c'est obsolète »

Abonné
Gasser

La branche spécialiste de la CSMF (UMESPE) organise samedi les premiers États généraux de la médecine spécialisée à Paris. Centres... 1

Des avatars virtuels aident les schizophrènes à lutter contre leurs voix

schizophrènes

Comment aider les 25 % de patients schizophrènes qui continuent d'entendre des voix menaçantes malgré leur traitement pharmacologique ?... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter