Appli Signalement tique : bilan deux mois après son lancement
Brève

Appli Signalement tique : bilan deux mois après son lancement

Fabienne Rigal
| 08.09.2017

L’application Signalement tique a été lancée début juillet. L’Institut national de la recherche agronomique (Inra) présente un premier bilan.

Cette application a été téléchargée 20 523 fois et 2 560 piqûres ont été signalées (chez l’homme), plus particulièrement dans le Grand Est, la Bretagne, les Pyrénées et le Centre, et pour les enfants de moins de 5 ans et les adultes de 20 à 40 ans.

Les piqûres sont plus souvent observées dans les massifs forestiers (47 % des signalements), et dans les jardins privés, autour des maisons (30 %). Enfin, 121 tiques ont été envoyées au laboratoire Tous chercheurs de Nancy.

Cette appli, gratuite, fait appel à tous les volontaires pour collecter des informations sur les tiques. Elle doit permettre de construire des cartes de présence de tiques (voir ci dessous), à la base des actions de prévention, et de mettre au point des modèles d'estimation des risques.

 

 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

Les urgentistes de l'AMUF inquiets pour le SMUR de Meaux

smur

L'Association des médecins urgentistes de France (AMUF) alerte sur la potentielle fermeture du service mobile d'urgence et de réanimation... Commenter

Réseaux de soins : Terra Nova plaide pour que les médecins dérogent à la loi Le Roux

Dans une récente note, le cercle de réflexion classé à gauche Terra Nova milite pour le développement des réseaux de soins et « une plus... 4

Soins non programmés : les médecins libéraux se méfient du retour des gardes obligatoires

gardes

Le rapport du Dr Thomas Mesnier sur les soins non programmés, rendu ce mardi au ministère de la Santé, a vivement fait réagir les syndicats... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter