Vaccin contre la pneumonie : MSF s’oppose à la demande de brevet de Pfizer en Inde
Brève

Vaccin contre la pneumonie : MSF s’oppose à la demande de brevet de Pfizer en Inde

14.03.2016

« La pneumonie tue un enfant toutes les 35 secondes », s'insurge le Dr Manica Balasegaram, de Médecins sans Frontières. L'organisme médical a déposé une demande de rejet du brevet sur le vaccin contre le pneumocoque par la compagnie américaine Pfizer en Inde. Elle espère ainsi permettre la fabrication d'un vaccin accessible à un prix plus modique pour les pays en voie de développement et les organisations humanitaires.

En tuant près d'un million d'enfants chaque année, la pneumonie reste la première cause de mortalité infantile. Pour l'instant, Pfizer et GlaxoSmithKline (GSK) sont les seuls laboratoires pharmaceutiques à produire le vaccin. Pfizer le facture à un prix trop élevé pour de nombreux pays. « Le vaccin contre la pneumonie est le vaccin qui se vend le mieux à travers le monde. Sur la seule année 2015, Pfizer en a vendu pour plus de 6 milliards de dollars », affirme le Dr Balasegaram. Aujourd'hui, il coûte 68 fois plus cher de vacciner un enfant par rapport à 2001, d'après le rapport Right Shot que MSF a publié l'an dernier. 

« Il faut que d'autres fabricants entrent sur le marché et fournissent un vaccin à un prix beaucoup plus faible », conclut le Dr Balasegaram. Un fabricant indien a déjà annoncé qu'il était prêt à commercialiser un vaccin dans le cadre des programmes de santé publique au prix de 6 dollars par enfant.

Roxane Curtet
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 9

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

Réguler l'installation des spécialistes de secteur II en zone surdotée : la mesure choc du CESE

cese

Depuis plusieurs semaines, la question de la liberté d'installation ne quitte pas le débat public. Le Conseil économique, social et... 19

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter