Zika freine l'AMP et le don de gamètes
Brève

Zika freine l'AMP et le don de gamètes

Dr Irène Drogou
| 16.02.2016

Dans le contexte de l'épidémie à virus Zika, l'Agence de la biomédecine publie des recommandations pour la prise en charge en aide médicale à la procréation (AMP), en préservation de la fertilité et en don de gamètes dans les départements français d'Amérique (DFA) et en métropole.

Dans les DFA, « la règle de base est le report systématique de la tentative d'AMP, qu'il s'agisse d'une insémination artificielle, de fécondation in vitro ou de transfert d'embryons congelés ». L'Agence précise qu'en cas de « véritable perte de chances pour le couple, en raison de l'âge ou de son statut ovarien », seule la cryoconservation des ovocytes peut être envisagée. Pour les patients souhaitant bénéficier d'une préservation de la fertilité, il est envisageable de cryoconserver les gamètes ou les tissus germinaux « dans les situations où le report est susceptible d'entraîner une vraie perte de chance ».

Quant au don de gamètes, la procédure est suspendue « pour une durée qui dépendra de l'acquisition de nouvelles connaissances ».

En métropole, la règle de base est de reporter la prise en charge au-delà de 28 jours après le retour de la zone d'épidémie. Au-delà et pendant une période de 6 mois, l'Agence précise les modalités de prise en charge avec des tests RT-PCR dans le sang et les urines des deux membres du couple. De la même façon, pour la préservation de la fertilité après un séjour dans les zones d'endémie, le report au moins jusqu'à 28 jours est la règle, avec au-delà et pendant une période de 6 mois, des tests RT-PCR dans le sang et les urines chez les patients concernés. Pour le don de gamètes, les candidats après un séjour dans les zones d'épidémie « sont récusés pour une durée qui dépendra de l'acquisition de nouvelles données ». 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
internes

48 heures par semaine maximum ? 50 % des internes de médecine générale dépassent le temps de travail réglementaire

Surcharge de travail, pression des médecins seniors : un interne en médecine générale sur deux (en première, deuxième ou troisième année), dépasse le temps de travail hebdomadaire réglementaire, révèle une enquête* d'envergure de... 12

Le nombre de cas de rougeole a bondi de 50 % en 2018, selon l'OMS

rougeole

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte sur un bond d'environ 50 % des cas signalés de rougeole en 2018 par rapport à 2017. À la... 8

Dépistage organisé du cancer du sein : de bonnes performances malgré une légère baisse de la participation

depistage cancer sein

Malgré un taux de participation en légère baisse, les indicateurs de performance du dépistage organisé du cancer du sein « attestent de la... 4

Téléconsultation : des syndicats et l'Ordre s'inquiètent de « dérives commerciales »

teleconsult

Cinq mois jour pour jour après la généralisation de la téléconsultation, MG France s'alarme ce vendredi de « dérives commerciales » non... 4

Après un ressenti négatif en consultation, 60 % des patients ont déjà cherché un nouveau médecin

experience negative

Près d'un patient sur deux estime que leur médecin n'est pas assez attentif en consultation, selon une étude en ligne* réalisée auprès d'un... 10

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter