Intoxication au plomb : les autorités rappellent les nouvelles conditions définissant le saturnisme
Brève

Intoxication au plomb : les autorités rappellent les nouvelles conditions définissant le saturnisme

26.10.2015

À l’occasion de la semaine d’action internationale pour la prévention de l’intoxication au plomb, qui se déroule du 25 au 31 octobre 2015, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) et l’Institut de veille sanitaire (InVS) rappellent qu’au travers de l’arrêté du 8 juin 2015, les autorités sanitaires ont abaissé de 100 à 50 microgrammes par litre la concentration en plomb dans le sang définissant le saturnisme chez l’enfant. À partir de ce seuil, les procédures administratives d’urgence visant à supprimer l’exposition au plomb de l’enfant doivent donc être déclenchées.

« Il s’agit, d’une part, d’une déclaration obligatoire du cas de saturnisme à effectuer par le médecin auprès de l’Agence régionale de santé (ARS) et, d’autre part, de la recherche des sources d’exposition et de l’engagement de procédures d’urgence visant à supprimer l’exposition au plomb de l’enfant concerné », rappellent les agences, qui estiment que l’abaissement du seuil devrait permettre à près de 3 fois plus d’enfants de bénéficier de ce dispositif d’intervention rapide.

Si les peintures au plomb de l’habitat ancien (écailles et poussières) restent la première source d’intoxication au plomb, les enfants peuvent également être exposés par l’eau, l’alimentation et les particules du sol ou de poussières.

C. W.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 11

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 8

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter