Ségolène Royal s’engage contre les pesticides dans les espaces verts
Brève

Ségolène Royal s’engage contre les pesticides dans les espaces verts

10.04.2014

La ministre de l’Écologie et de l’Énergie, Ségolène Royal, a appelé mercredi sur France 2 les maires à cesser l’utilisation de pesticides dans les espaces verts de leur commune, au nom de la santé publique et de la biodiversité. « J’appelle tous les maires à supprimer tous les pesticides dans les espaces verts et en premier lieu dans les écoles », a déclaré Ségolène Royal. « Les pesticides sont une atteinte à la santé et il y a aujourd’hui des produits qui permettent de renoncer aux pesticides et de reconquérir de la biodiversité, c’est-à-dire des espèces comme les papillons qui ont parfois totalement disparu de certaines communes », a poursuivi la ministre.

Dans la loi votée en janvier sur l’avenir de l’Africulture a été adoptée une proposition écologiste qui interdit en France les produits phytosanitaires (insecticides, herbicides, fongicides, etc.) dans les espaces verts publics à partir de 2020 et dans les jardins particuliers à compter de 2022. L’entretien de la voirie, des terrains de sports et des cimetières n’est pas concerné par cette loi. La semaine dernière, Natureparif, l’agence chargée de la biodiversité en Ile-de-France, a estimé que près de 10 % des communes franciliennes avaient déjà totalement renoncé à l’usage de pesticides, soit plus de 120 communes. Par ailleurs, plusieurs centaines de communes de la région parisienne ont engagé une démarche visant à réduire l’usage de ces produits en raison de leur impact sanitaire – en premier lieu sur les agents en charge des espaces verts – de la pollution de l’eau engendrée et des dégâts causés à la biodiversité.

Dr L. A. (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
10.04.2014 à 21h23

« Bravo, c'est très bien, et il va falloir continuer dans ces mesures concrètes et du quotidien.
Dr Jérôme Lefrançois »

Répondre
 
Raphaël L Médecin ou Interne 10.04.2014 à 20h20

« Elle ferait mieux de s'attaquer aux OGM et aux semences stériles dans les champs. »

Répondre
 
10.04.2014 à 16h05

« Bon alors plus de pesticides, vive le moustique qui pique en 2012, la chauve-souris enragée qui est arrivée en 2014, bon et au bout de la chaîne, le poisson qui dit "merci Ségolène t'a dit déjà cela Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La multimorbidité devrait doubler chez les personnes âgées d’ici 2035, en Grande-Bretagne

agees GB

D’après une étude parue dans « Age and Ageing », le journal de la Société britannique de gériatrie, le nombre de personnes âgées souffrant... Commenter

L'agence du DPC lance un dispositif de signalement pour mieux contrôler la qualité des actions

dpc

Le développement professionnel continu (DPC) est sur de bons rails. Selon l’Agence nationale du développement professionnel continu (ANDPC)... 1

Décès brutal d’un interne au CHU de Strasbourg

Abonné
chu strasbourg

Le centre hospitalier universitaire de Strasbourg a confirmé au « Quotidien » le décès d’un interne en médecine générale, survenu mercredi... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter