Les yeux des adultes sont mieux protégés
Brève

Les yeux des adultes sont mieux protégés

08.06.2012

Les adultes protègent mieux leurs yeux contre les méfaits du soleil que ceux de leurs enfants, pourtant plus vulnérables. C’est ce que montre le baromètre de la santé visuelle de l’Association nationale pour l’amélioration de la vue (Asnav). Le sondage a été réalisé par Opinionway, auprès de 1 100 personnes majeures, dont 300 entre 18 et 24 ans.

Le baromètre montre que 84 % des Français possèdent des lunettes de soleil, contre 68 % des enfants, qui jusqu’à environ 12-15 ans ne sont pas protégés contre les risques de lésions oculaires dues aux UV. Le baromètre permet de constater que beaucoup d’idées fausses restent à combattre. Ainsi 85 % des Français interrogés pensent connaître les risques liés au soleil pour les yeux, pourtant 37 % d’entre eux estiment que les rayons ultra-violets sont plus dangereux pour la peau que pour les yeux. Les excès d’UV concourent au vieillissement précoce de l’œil, favorisant le développement de la cataracte et de la DMLA. L’Asnav note également que les Français se disent soucieux de leur vue, alors qu’un million d’entre eux environ ne l’ont jamais fait contrôler.

Les plus jeunes, de 16 à 24 ans déclarent passer environ deux heures et demie par jour sur leur ordinateur, en plus du temps qu’ils passent devant la télévision ou leur téléphone portable. Mais 15 % de ceux qui ont une correction visuelle ne la portent pas quand ils sont devant leur écran, ce qui conduit à une fatigue visuelle. Selon une étude parue dans la revue « The Lancet », l’explosion des cas de myopie en Asie est liée au manque d’activités à l’extérieur et à la mode des écrans regardés à l’intérieur.

L’Asnav se bat contre les idées reçues, comme celle qui consiste à ne pas mettre ses lunettes pour faire travailler l’œil, ou l’idée que l’on peut toujours se rendre compte par soi-même de la survenue d’un problème de vue. L’association souligne qu’une mauvaise vue peut être source d’accidents, en favorisant la prise d’un mauvais médicament, ou la mauvaise utilisation des produits ménagers.

C. R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... 1

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 6

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter