Le don du sang perturbé en France par le virus du Nil occidental

Le don du sang perturbé en France par le virus du Nil occidental

Damien Coulomb
| 23.10.2018
  • don du sang nil

    Le don du sang perturbé en France par le virus du Nil occidental

Le don de sang est restreint pour les personnes qui ont séjourné au moins une nuit dans le sud de la France où sévit le virus du Nil occidental et les donneurs y résidant sont testés, selon l'Établissement français du sang (EFS). Depuis la première semaine d'août, 24 cas d'infection humaine ont été identifiés dans l'arc méditerranéen.

« Le premier cas humain a été détecté début août, initialement dans les Alpes-Maritimes », puis des cas ont été également identifiés « dans le Vaucluse, puis la Corse, les Bouches-du-Rhône et le Var. Et la semaine dernière un cas a été détecté dans les Pyrénées-Orientales », précise le Dr Christophe Bésier, membres de l'EFS à l'AFP.

28 jours d'interdiction

Les personnes qui ont passé au moins une nuit dans cette zone touchée ne peuvent pas donner leur sang pendant 28 jours. Pour les donneurs résidant dans ces départements des tests pour déceler le virus sont faits, indique l'ESF. « Ces mesures sont appliquées et maintenues au fur et à mesure que les cas ont été connus, département par département et ce jusqu'à fin novembre », précise le Dr Bésier.

Transmis par le Culex piciens, le virus du Nil occidental provoque généralement une infection asymptomatique avec de possibles complications neurologiques. Chaque année, pour la même période, le don de sang est restreint pour ceux qui reviennent d'un des pays où sévit ce virus. « Mais c'est la première fois que l'on a une épidémie de cette ampleur », ajoute le Dr Bésier, relevant que deux habitants du sud de la France qui ont fait une complication neurologique se remettent aujourd'hui.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
buzyn
Focus

Études, carrières, exercice... Abonné

À tous les étages (études, carrières, exercice, statuts), l'avant-projet de loi relatif à l'organisation et à la transformation du système de santé promet de décloisonner et fluidifier. Suffisant ? 1

Sclérose en plaques récurrente-rémittente : les « disease-modifying therapies » retardent l'évolution vers une SEP progressive

sep

Dans 80 % des cas, la sclérose en plaques de forme récurrente-rémittente (SEP-RR) évolue en moins de 20 ans vers une forme secondaire... Commenter

Rupture du tendon d'Achille : la chirurgie et le traitement conservateur au coude à coude

tendon d'Achille

La rupture du tendon d'Achille est une blessure fréquente dans la population jeune et active. Ces dernières années, la prise en charge... Commenter

L'exercice coordonné, c'est quoi ? Mode d'emploi de Nicolas Revel, qui ouvre le bal des négos CPTS

ouverture negos cpts

Ambiance de rentrée des classes pour ce premier round d'une négociation conventionnelle très attendue, qui s'ouvre ce mercredi 16 janvier... 3

Face à « l'État et ses énarques », « les Gilets blancs pourraient bien remplacer les Gilets jaunes », augure le Dr Jean-Paul Ortiz (CSMF)

ortiz

La CSMF bientôt ralliée à la cause des Gilets jaunes ? Lors de ses vœux à la presse pour 2019, le président de la CSMF, le Dr Jean-Paul... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter