Lancement du Pasteurdon : alerte sur la baisse des dons

Lancement du Pasteurdon : alerte sur la baisse des dons

Damien Coulomb
| 10.10.2018
  • pasteurdon

Pour la 12e année consécutive, l'Institut Pasteur a donné ce mercredi 10 octobre, le coup d’envoi du Pasteurdon. L'Institut espère au moins égaler les résultats de 2017 (2 millions d'euros collectés en un week-end), et ce d'autant plus que l'année 2018 sera vraisemblablement la première année de baisse sensible des dons, de l'ordre de 15 %.

« Le Pasteurdon est autant une opération de collecte que de communication explique Jean-François Chambon, directeur de la communication et du mécénat de l'Institut Pasteur. Au-delà de ce week-end, elle permet un soutien à l'ensemble de la collecte sur toute l'année. » La collecte auprès du public représentait environ 30 millions d'euros sur l'ensemble de 2017, soit un tiers du budget de l'Institut.

2018, les réformes fiscales qui font mal

« Trois phénomènes se conjuguent, qui n'ont pas forcément été anticipés, pour expliquer la baisse des dons, analyse Jean-François Chambon, le premier est la transformation de l'impôt sur la fortune en impôt sur la fortune immobilière. Il y a 60 % des personnes qui étaient assujetties à cet impôt qui en sont sorti et qui ne sont plus incités par la réduction d'impôt sur la fortune à hauteur de 75 % de leur don. »

La deuxième raison réside dans l'augmentation de la CSG pour les retraités. « Environ 80 % de nos donateurs sont retraités, et beaucoup sont des gens modestes, avec une moyenne de don de 44,50 euros, détaille Jean-François Chambon. On reçoit des courriers de donateurs modestes qui craignent une perte de leur pouvoir d'achat et qui nous disent qu'ils ne peuvent pas continuer à soutenir l'Institut Pasteur autant qu'ils le faisaient avant », relate-t-il.

Dernier élément d'explication : l'incertitude crée par le passage au prélèvement à la source en janvier 2019. « Les donateurs potentiels ne savent pas qu'ils recevront un avoir fiscal et bénéficieront d'une déduction d'impôt, le mécanisme étant compliqué et pas assez bien expliqué », poursuit Jean-François Chambon.

Une Nobel au créneau

« Les attentes des patients sont immenses envers les chercheurs, a rappelé à la tribune le Pr Françoise Barré-Sinoussi, prix Nobel de physiologie et de médecine en 2008 pour sa participation à la découverte du VIH. Les chercheurs de l'institut Pasteur répondent présents depuis 130 ans, il faut les soutenir ! », a-t-elle martelé.

L'édition du Pasteurdon 2018 a pour parrain l'actrice Alexandra Lamy, pour la 8e année consécutive, et l'académicien Erik Orsenna. Elle s'appuie également sur 24 chaînes de télévision partenaire de la TNT (W9, BFM.TV, L'équipe TV, etc..) et 15 radios (RMC, RFM, RTL, Europe 1…) qui vont relayer des programmes courts d'appel aux dons et d'explication des activités de l'Institut Pasteur.

Plusieurs entreprises mécènes ont également fait des promesses de don : La Fondation Le Roch-Les Mousquetaires, partenaire de l'opération depuis 10 ans, a remis un chèque de 100 000 euros et a annoncé une opération « partage produit » au cours de laquelle une partie de la vente de boîtes de sardines sera reversée à l’institut. Le groupe AG2R La mondiale a pour sa part annoncé un don d'au moins 80 000 euros collecté dans le cadre de son opération « vivons vélo ».

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
evenement
Focus

Faute de temps, les soignants négligent leur hygiène de vie Abonné

C'est une des plus vastes enquêtes jamais réalisées sur la santé des acteurs du soin. Les chiffres évoquent des médecins plus souvent malades que la population et plus insatisfaits de leur travail. Un constat alarmant. 6

18 polémiques santé en 2018 : votre avis nous intéresse !

18 polémiques santé en 2018 : votre avis nous intéresse !-0

L’année qui s’achève a été riche en polémiques de toutes sortes touchant le système de soins. « Le Quotidien du Médecin » a retenu les 18... 2

Urgences : l'IGAS veut remplacer le 15, le 17 et le 18 par un 112 unique

112

Verra-t-on disparaître le 15, le 17 et le 18 au profit d'un numéro unique d'urgences ? C'est ce qui semble ressortir du rapport... 7

Un pédiatre écope d'un avertissement ordinal pour non-déclaration de ses liens d'intérêts

C'est une sanction disciplinaire lourde de symbole. Pour la première fois, un médecin interrogé dans les médias grand public se voit... 7

Brevet du sofosbuvir : les ONG européennes ne désarment pas

hep c

Six ONG ont fait appel mercredi de la décision de l’Office européen des brevets (OEB), prise en septembre, de maintenir le brevet sur le... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter