Paris souhaite l'ouverture de nouvelles salles de consommation à moindre risque

Paris souhaite l'ouverture de nouvelles salles de consommation à moindre risque

Coline Garré
| 23.08.2018
  • salle de shoot moindre risque

La mairie de Paris demande, par la voix de l'adjointe à la maire en charge de la Santé Anne Souyris, l'ouverture de trois nouvelles salles de consommation à moindre risque (SCMR) en Île-de-France et la création d'un bus itinérant comprenant une salle d'inhalation pour accueillir les fumeurs de crack. 

Le crack, une urgence 

L'une des urgences est la prise en charge des consommateurs de crack, selon Anne Souyris. « La semaine avant la 17e évacuation de la Colline fin juin (talus entre le boulevard de la Chapelle et l'accès au périphérique, au nord de Paris, N.D.L.R.), on recensait jusqu'à 500 usagers de crack, la plupart dans une déshérence sociale et médicale complète » explique au « Quotidien » Anne Souyris.

L'équipe Assore de l'association Aurore avait alors assuré, comme lors des autres évacuations, l'accompagnement et le suivi médico-social des usagers de drogues hébergés à l'hôtel et par le 115. Mais le dispositif permet de ne prendre en charge « que » une soixantaine de personnes par jour…

« Sans oublier que certains restent très difficiles à saisir : le jour de l'évacuation de la Colline, 300 personnes avaient disparu. Nous ne parvenons pas à toucher ces populations : Il faut aller vers elles, et ne pas attendre qu'elles se tournent vers l'institution », poursuit Anne Souyris. 

La mise en place d'un bus permettrait ainsi d'intervenir là où les personnes se trouvent, et de s'adapter à leurs déplacements. Sans éveiller d'éventuelles angoisses chez les riverains. 

Mais elle implique un changement de la loi de 2016 autorisant l'expérimentation des SCMR, qui ne prévoit pas la possibilité d'une salle d'inhalation en première intention. La mairie et plusieurs acteurs de la prévention ont soumis plusieurs propositions en avril à la mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA). « Nous attendons avec impatience des éléments concrets dans son plan national sur le crack » qui doit sortir en septembre, dit Anne Souyris. 

Des besoins en Seine-Saint-Denis

Si la première SCMR de France, ouverte à l'automne 2016 au sein de l'hôpital Lariboisière et gérée par l'association Gaïa, fait ses preuves sur le plan de la santé publique, elle ne permet pas de répondre aux besoins de toute l'Île-de-France. « On ne peut pas rester à deux SCMR sur toute la France pendant six ans. Il faut développer le dispositif, qui doit s'adapter au terrain », estime l'adjointe à la maire. La création d'une SCMR en Seine-Saint-Denis est évoquée en lien avec le département du 93. Autre endroit envisagé : les Halles, au centre de Paris. 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
debat
Focus

La réforme vue par les praticiens

Le corps médical ne se sent plus ni correctement représenté ni vraiment entendu. Selon notre sondage Odoxa, les médecins sont pourtant prêts à donner de la voix, y compris dans le cadre du grand débat. Et, quoique sans illusion, les sondés avancent, sur les dépenses de santé ou l'offre de soins dans les territoires, des idées parfois en rupture avec le reste de la population et les autres acteurs... 6

Une avancée pour préserver la fertilité des garçons prépubères traités par chimiothérapie

chimiotherapie

Comment préserver la fertilité des garçons prépubères avant chimio- et/ou radiothérapie ? Si la congélation de sperme peut être proposée... Commenter

Érosion du volontariat, nuit profonde abandonnée, toujours des réquisitions : la PDS toujours très fragile !

pds

Stabilité ou érosion du volontariat dans une majorité de départements, hausse timide des régulateurs libéraux (grâce aux retraités), nuit... Commenter

Les médecins franciliens se convertissent à la prise de rendez-vous en ligne mais se méfient de la concentration du secteur

rdv en ligne

Les plateformes de rendez-vous en ligne ont la cote chez les patients autant que chez les praticiens d'Ile-de-France. Près de deux tiers... 1

Temps de sieste, préparation à une garde, récupération : les bons conseils des chercheurs sur le sommeil de l'IRBA

sommeil militaires

Les nuits blanches, le sommeil irrégulier, la fatigue qui trouble la concentration… Ces désagréments sont bien connus des médecins... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter