8 622 postes ouverts à l'internat pour 2018/2019, cinq de plus que prévu !

8 622 postes ouverts à l'internat pour 2018/2019, cinq de plus que prévu !

Sophie Martos
| 22.08.2018
  • postes d'internat
  • postes d'internat

Un arrêté annuel fixant le nombre prévisionnel des postes d'internat ouverts entre 2018 et 2022 a été publié le 18 août au « Journal officiel ».

Le texte révise dans un premier temps le nombre et la répartition des postes offerts dans les 44 spécialités et 28 villes d'affectation après les épreuves classantes nationales (ECN) de juin. Les ministères de la Santé et de l'Enseignement supérieur ont ajouté cinq postes par rapport aux chiffres dévoilés mi-juillet. Ainsi, 8 617 postes (contrats d'engagement de service public – CESP – inclus) étaient offerts au choix des étudiants le 17 juillet, il y en aura 8 622 lors de la procédure d'affectation des internes classés, inaugurée le mardi 4 septembre par Alexis Maillard, major de la promo 2018.

Du sang neuf pour la chirurgie thoracique et cardiovasculaire 

Grande gagnante de ce réarbitrage, la spécialité chirurgie thoracique et cardiovasculaire empoche cinq postes supplémentaires. Ils sont répartis entre les CHU de Martinique-Pointe-à-Pitre, Rennes, Bordeaux, Toulouse et Marseille.

Quelques changements dans la répartition des postes ont aussi été opérés. La discipline de neurochirurgie voit son effectif augmenter d'un poste supplémentaire à Nantes. En revanche, l'unique poste de chirurgie pédiatrique de cette même subdivision est supprimé. Le CHU de Strasbourg gagne un poste d'ophtalmologie (cinq contre quatre en juillet 2018) mais l'Assistance publique - Hôpitaux de Marseille (AP-HM) en perd un (six contre sept en juillet 2018). Dernière spécialité impactée, la médecine légale et expertises médicales voit son poste initialement prévu à Brest muté vers le CHU de Rennes.

Les ministères ont également estimé le nombre d'internes en médecine à former par spécialité et par CHU, ainsi que l'évolution prévisionnelle d'étudiants inscrits et présents aux ECN. Suivant leurs projections, 8 627 futurs médecins devraient être formés en 2019, 8 597 en 2020, 8 738 en 2021 et 9 154 en 2022.

Toujours selon les évaluations ministérielles, toutes les spécialités offriraient plus de postes. La médecine générale enregistrerait la plus forte hausse des effectifs avec 213 postes créés en quatre ans. Elle est suivie de la psychiatrie avec 33 postes supplémentaires et de l'anesthésie-réanimation avec 29 places en plus. Toutefois, ces chiffres seront revus annuellement. Les « données seront actualisées chaque année en fonction des analyses démographiques réalisées par l'Observatoire national de la démographique des professions de santé et de ses comités régionaux et du nombre de candidats présents » aux ECN, notent les ministères. En 2017, les projections du nombre d'internes à former pour l'année universitaire 2018-2019 étaient évaluées à 8 516, soit 106 places de moins qu'aujourd'hui.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
macron

Allocution de Macron : le président ne veut plus aucune fermeture d'hôpital jusqu'à la fin du quinquennat

Prenant acte que « beaucoup de nos concitoyens ont le sentiment que leur territoire est abandonné », Emmanuel Macron ne veut plus « aucune fermeture d'école, aucune fermeture d'hôpital sur notre sol jusqu'à la fin du quinquennat,... 6

E-prescription, e-CPS et e-carte Vitale : le plan de Buzyn pour prendre (enfin) le virage numérique

eprescription

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a présenté ce jeudi 25 avril la feuille de route pour accélérer le virage numérique une bonne fois pour... 1

Vaccination antigrippale en officine : population cible et lien avec le médecin traitant au « Journal officiel »

vaccin pharmaciens

Chose annoncée, chose due. Après deux ans d'expérimentation, la généralisation de la vaccination antigrippale à l'officine, actée par la... 5

Les Français, plus favorables que jamais à la PMA pour les couples de femmes

pma

Disposition phare et contestée du projet de loi de bioéthique, l’ouverture de l’assistance médicale à la procréation (PMA) aux couples de... 8

Evénement

Prime et bénéficiaires en hausse, prescription plus efficace4 915 euros par généraliste : la ROSP 2018, un bon cru

ev rosp

Versée entre le 26 et le 30 avril, la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) 2018 est en hausse par rapport à 2017 : 4 915... 19

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter