Nouveaux métiers : en Belgique, les assistants hygiénistes redonnent le sourire aux dentistes

Nouveaux métiers : en Belgique, les assistants hygiénistes redonnent le sourire aux dentistes

Benjamin Leclercq
| 10.07.2018
  • bruxelles

    Nouveaux métiers : en Belgique, les assistants hygiénistes redonnent le sourire aux dentistes

C'est une petite révolution dans les cabinets dentaires belges. Demain, les dentistes seront épaulés par les hygiénistes bucco-dentaires. La création de cette toute nouvelle profession paramédicale vise à décharger les quelque 9 800 dentistes belges d'une partie de leur travail de prévention.

« Ce projet, porté par la profession depuis 2013, répond à une tendance de fond, souligne Michel Devriese, chargé des questions professionnelles à la Société de médecine dentaire de Belgique francophone : les actes à caractère préventif connaissent en effet une croissance soutenue, tandis que les soins curatifs et de conservation baissent légèrement ». Jusqu’à présent, les dentistes ne pouvaient pas déléguer cette surcharge liée à la prévention. Ce sera donc désormais possible.

Les praticiens étaient demandeurs. La Société de médecine dentaire a mené sa petite enquête auprès de ses 2 200 adhérents. Résultat, deux professions sont particulièrement favorables à une telle assistance : les orthodontistes et les spécialistes en parodontologie. 

Les patients devraient également s'y retrouver. Le ministère de la Santé belge espère que ces effectifs supplémentaires fluidifieront les consultations et amenuiseront les listes d'attente. « Quand on sait combien de temps les gens doivent parfois attendre avant d’avoir un rendez-vous chez le dentiste, ce n'est certainement pas un luxe », estime ainsi la ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, Maggie De Block.

Une aubaine pour les étudiants français ?

Concrètement, l'hygiéniste bucco-dentaire pourra pratiquer trois types d'actes. D'abord, des actes autonomes, tels que le conseil en brossage ou le polissage. Ensuite des actes sur prescription d'un dentiste ou d'un médecin spécialiste : détartrage, enlèvement de sutures, ou scellement des puits et fissures. Enfin, des actes dits « confiés ». Ces derniers soins devront être délivrés sous la supervision d'un dentiste. Il s'agira par exemple de détartrages sous-gingivaux, de radiologie dentaire, ou de blanchiment des dents externes.

Les autorités de santé espèrent voir les hygiénistes bucco-dentaires s'installer progressivement au sein des cabinets, mais aussi dans les hôpitaux et les centres de soins pour publics fragilisés.

Reste qu'il faudra patienter. Le tout jeune métier, qui jouira du même statut que les onze autres professions paramédicales en Belgique, n'a pas encore... de pratiquants. Les 350 premiers hygiénistes bucco-dentaires n'arriveront sur le marché qu'en juin 2019.

La Belgique compte environ 1 dentiste pour 1 150 habitants, contre 1 pour 1 600 en France (41 200 chirurgiens-dentistes en activité en 2016).

D'une durée de trois ans (contre six pour la dentisterie, huit pour la parodontologie et neuf pour l'orthodontie), cette formation pourrait bien attirer de nombreux étudiants français, habitués à passer la frontière pour étudier les métiers de la santé, où les cursus ne sont pas conditionnés par un examen d'entrée.

 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
cassation

Arrêt maladie : pas de voyage sans autorisation, rappelle la Cour de cassation

Le salarié en arrêt maladie doit respecter un certain nombre de règles du code de la sécurité sociale, comme le fait d'être présent à son domicile à certains horaires de la journée. Une autre de ces règles, moins connue, est... 10

Approvisionnement en corticoïdes : un retour progressif à la normale, annonce l'ANSM

corticoides

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) annonçait le 7 mai dernier de fortes tensions... 1

Pour la première fois en France, deux cœurs ont été greffés sans cesser de battre

Organ Car System

À l’Institut Cœur Poumon du CHRU de Lille, deux patients ont, pour la première fois en France, bénéficié d'une greffe d'un cœur qui n'a pas... 1

Loi de santé : les futurs médecins fixent leurs attentes et leurs lignes rouges

loi santé senat

Que faut-il espérer de la future loi de santé, qui sera examinée par les sénateurs en séance publique à partir du 3 juin ? Lors d'une table... 1

AP-HP : grève des personnels peu suivie, rassemblement devant le siège

aphp greve

Une centaine de personnes se sont rassemblées ce vendredi 24 mai devant le siège de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) pour... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter