Faire de la psychiatrie en prison - Les UHSA, une réponse controversée à la problématique des malades en détention

Faire de la psychiatrie en prisonLes UHSA, une réponse controversée à la problématique des malades en détention

Coline Garré
| 09.07.2018
Les tensions entre soins et sécurité ont été au cœur du colloque « psychiatrie et prison », organisé par la sénatrice Europe-écologie Les verts Esther Benbassa en partenariat avec l'Association des secteurs de psychiatrie en milieu pénitentiaire. Les Unités hospitalières spécialement aménagées (UHSA), en particulier, continuent à diviser le corps médical.
  • UHSA

« La prison n'est pas un lieu de soin en tant que tel mais un lieu où des personnes peuvent nécessiter des soins », explique le Dr Fadi Meroueh, chef de service d'une unité sanitaire en maison d'arrêt, résumant ainsi l'avis des participants au colloque « psychiatrie et prison ». Psychiatres, magistrats, sociologues, contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL)… dénoncent la quadrature du cercle que représente le soin en prison.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Médecin
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A la une

add

Hausse des prix du carburantLes blouses blanches impactées mais pas « gilets jaunes »

Abonné
essence

L'augmentation des prix à la pompe n'épargne pas le monde de la santé. Transporteurs sanitaires, médecins et infirmiers libéraux réclament... Commenter

Refus de soins : des « recos » pour combattre les pratiques discriminatoires

Refus de soins

La commission* d'évaluation des pratiques de refus de soins placée auprès de l'Ordre des médecins expose plusieurs propositions dans son... Commenter

Les professionnels de santé appelés à signaler les cas d’agénésie

agenesie

« Gynécologues, pédiatres, échographistes… doivent signaler les cas suspects d’agénésie des membres supérieurs, dans l’objectif de recenseme... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter