La metformine montre son efficacité dans la fibrose pulmonaire idiopathique

La metformine montre son efficacité dans la fibrose pulmonaire idiopathique

Fabienne Rigal
| 02.07.2018
  • metformine

    La metformine montre son efficacité dans la fibrose pulmonaire idiopathique

Des études menées in vitro (sur des cellules pulmonaires de patients atteints de fibrose pulmonaire idiopathique – FPI) et sur un modèle murin de fibrose pulmonaire (induit par la bléomycine) ont montré l’intérêt de la metformine pour traiter la FPI, une pathologie qui manque de traitements efficaces. Les résultats sont parus dans « Nature Medicine ».

Des chercheurs de l’université d’Alabama à Birmingham ont ciblé la protéine kinase activée par l’AMP (AMPK), une enzyme qui régule le métabolisme cellulaire. Ils ont découvert que l’activité de l’AMPK était plus basse dans les myofibroblastes des régions fibrotiques du tissu humain pulmonaire de patients atteints de FPI. Ces myofibroblastes étaient en particulier résistants à l’apoptose.

Normalisation de la sensibilité à l’apoptose

Ils ont constaté que la metformine (ou tout autre activateur d’AMPK) conduisait à une baisse de l’activité fibrotique, augmentait la production de nouvelles mitochondries et normalisait la sensibilité des cellules pulmonaires à l’apoptose.

Dans le modèle murin, les chercheurs ont d’abord exposé les souris à une ou deux doses de metformine (65 mg/kg, par voie intrapéritonéale), mais cela n’a pas occasionné d’effets. En revanche, les souris ayant reçu de la metformine (65 mg/kg) tous les deux jours pendant 18 jours (à partir de 10 jours après l’induction de la fibrose pulmonaire par la bléomycine) ont montré une baisse de leurs marqueurs fibrotiques. Ils ont aussi observé l’effet d’un traitement retardé (débutant 3 semaines après l’induction par bléomycine, pour 5 semaines) et l’effet demeure. Par ailleurs, ces effets sont annulés chez les souris knockout pour l’AMPK, ce qui montre que la metformine fonctionne par une voie AMPK dépendante. « Il s’agit à notre connaissance de la première étude à montrer que la résolution de la fibrose pulmonaire peut être accélérée par une intervention pharmacologique qui cible le métabolisme cellulaire », écrivent les auteurs.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
hauts salaires

Hauts salaires de la fonction publique : 7 850 euros en moyenne pour les 1 % les mieux payés... dont 54 % dans les hôpitaux

Ils forment l'élite financière de la fonction publique (tous corps confondus) : quelque 48 500 agents, soit 1 % des employés les mieux payés, gagnent en moyenne 7 850 euros nets mensuels, loin du privé mais avec des revenus qui... 11

Grand Débat : médecins, vous avez la parole !

grand debat

À l’occasion du Grand Débat national, Nehs et le Groupe profession santé auquel appartient « le Quotidien du Médecin », « le Généraliste »,... 1

Agnès Buzyn candidate aux élections européennes ?

buzyn europe

Selon le journal « Les Échos », Agnès Buzyn pourrait quitter son maroquin pour se présenter aux élections européennes qui auront lieu du 23... 11

Le Nutri-score devient obligatoire sur tous les supports publicitaires

NUTRI SCORE

L'Assemblée a rendu obligatoire jeudi l'affichage du « Nutri-score » sur tous les supports publicitaires (Internet, télévisés,... 1

Live ChatDépister les cancers… ou pas ? Posez vos questions au Pr Norbert Ifrah (INCa)

Live Chat - Dépister les cancers… ou pas ? Posez vos questions au Pr Norbert Ifrah (INCa)-0

Alors que sa parole se fait plutôt rare dans les médias, le Pr Norbert Ifrah, président de l’Institut national du Cancer (INCa) depuis...

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter