En grève contre les cheminots, un chirurgien se retrouve devant l'Ordre

En grève contre les cheminots, un chirurgien se retrouve devant l'Ordre

Loan Tranthimy
| 01.06.2018

« En raison d'un mouvement social du Dr Henri Robin, il ne recevra ce jour aucun salarié de la SNCF ». Cette annonce faite par un médecin chirurgien orthopédique de 57 ans de Pontault-Combault pourrait lui coûter cher. L'affaire a commencé en avril au début de la grève perlée des cheminots. Le Dr Henri Robin a tenu à informer ses patients en affichant cette déclaration dans sa salle d'attente.

« En cas d'urgence, le médecin, lui-même usager des transports en commun franciliens, invitait les cheminots à se rendre à l'hôpital privé de Nogent-sur-Marne, en prenant le RER E puis le RER A, malgré " 1 RER sur 3 ", un trajet qui prendrait, en raison de la grève, " environ trois heures " », peut-on lire sur l'affiche.

Humour 

Ce « trait d'humour », totalement assumé par le spécialiste, n'a pas du tout été apprécié par certaines personnes qui ont pris connaissance de cette affiche. Une plainte a été déposée le 18 mai auprès du conseil départemental de Seine-et-Marne de l'Ordre des médecins, pour « comportement inapproprié ».

« C'est une très bonne affiche qui dit bien les choses. J'ai été plébiscité par une centaine de personnes qui ont été d'accord avec moi. Bien sûr, je ne refuse pas de patients. Mais il se trouve que je n'ai pas eu un seul cheminot depuis le début de la grève. Par contre, les patients de la RATP arrivent en levant les bras pour dire qu'ils ne sont pas de la SNCF », raconte, sur un ton moqueur, le Dr Henri Robin joint ce vendredi par le  « Quotidien ».

Pour le médecin, la plainte ne proviendrait pas de ses patients. « J'ai répondu au courrier de l'Ordre avec ma version des faits. Et je n'enlèverai seulement l'affiche qu'à la fin de la grève des cheminots », dit-il, droit dans ses bottes.

 

 

 

 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
ABATTAGE

6 patients à l'heure ? 100 généralistes pétitionnent contre « l'abattage »

La polémique sur les contreparties au financement des assistants médicaux (en nombre de patients ou de consultations supplémentaires) rebondit. Après que les syndicats de médecins libéraux ont dénoncé le modèle « productiviste »... 4

Chez le nourrisson, l'anesthésie générale ne provoque pas de surrisque de trouble neurologique

anesthesie nourrisson

L'exposition à une anesthésie générale de courte durée chez des tout-petits ne semble pas associée à un risque accru de troubles... Commenter

Effic'Asthme, l'appli pour apprendre aux parents à gérer les crises d'asthme de l'enfant

Efficasthme02

Respiration sifflante, soulèvement alterné du thorax et de l'abdomen… pas de doute : ce jeune enfant virtuel de 2 ans est en train de faire... Commenter

La CARMF torpillée par le système universel ?Retraites des médecins libéraux : les risques de la réforme Macron

Abonné
carmf

Extinction de la CARMF, menace sur la solidarité professionnelle, étatisation de la gouvernance, incertitude sur les réserves… Un rapport... 2

Incitation à l'installation : au congrès de l'ISNAR-IMG, les internes de médecine générale dépités par le CESP

cesp

Retard de paiement, manque d'accompagnement des tutelles sanitaires, problème de zonage… Le contrat d'engagement de service public (CESP)... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter