Les aides au handicap « illisibles » selon un rapport remis à Édouard Philippe

Les aides au handicap « illisibles » selon un rapport remis à Édouard Philippe

Damien Coulomb
| 29.05.2018
  • handicap

    Les aides au handicap « illisibles » selon un rapport remis à Édouard Philippe

Le député LREM de la 2circonscription des Hauts-de-Seine, Adrien Taquet, a qualifié d'« illisible » le système de prestations sociales en faveur des personnes handicapées dans un rapport remis lundi au Premier ministre Édouard Philippe et à la secrétaire d'État Sophie Cluzel, dans lequel il préconise « d'attribuer un certain nombre de droits à vie ».

Parmi les 113 propositions de ce rapport réalisé avec Jean-François Serres, membre du Conseil économique, social et environnemental (CESE) pour « restaurer les conditions de la confiance  », le député (LREM) veut notamment « refondre le système de compensation à destination des enfants ».

Rapprocher les 2 régimes

Jusqu'à 20 ans, il existe deux prestations : la prestation de compensation du handicap (PCH) et l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH). Les 2 rapporteurs estiment que leur rôle et leur statut « sont flous et se confondent ». Le rapport plaide aussi pour la fusion des minima sociaux pour les adultes handicapés (AAH) et en invalidité (ASI), dans le cadre d'un « rapprochement » entre les deux régimes.

D'autres mesures visent à conférer des prestations « sans limitation de durée » aux personnes les plus lourdement handicapées : au-delà d'un taux d'incapacité de 80 %, les allocations (AEEH puis AAH) seraient ainsi accordées « à vie ».

Améliorer le quotidien

Adrien Taquet propose par ailleurs de « simplifier le mode d'attribution de la PCH ». Cette aide, qui peut financer un emploi à domicile ou des travaux, serait ainsi versée sur facture et non plus sur devis. Il demande en outre de « supprimer la barrière d'âge » qui empêche les personnes âgées de 75 ans et plus de bénéficier de la PCH.

Les mesures de ce rapport de plus de 300 pages, intitulé « Plus simple la vie », « parce qu’elles ont été construites directement avec et pour les usagers, visent à améliorer le quotidien des personnes en situation de handicap et de leur famille », soulignent dans un communiqué les services du premier ministre. Certaines pourront être mises en œuvre rapidement « par exemple, lorsqu’elles mettent fin aux démarches administratives obligeant les personnes à apporter en permanence les preuves de leur handicap, même lorsque cela est inutile »

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

À la polyclinique de Limoges, « vis ma vie » de directeur ou de brancardier 

« Faites un mouvement en huit, c’est plus efficace pour nettoyer » : la directrice de la polyclinique de Limoges suit docilement les consign... Commenter

Le talent de Léonard de Vinci expliqué par son strabisme ?

de vinci

Le peintre (sculpteur, écrivain, architecte, inventeur, botaniste, etc, etc) Léonard de Vinci souffrait d'une exotropie intermittente,... 2

Neuf mois d'emprisonnement dont six mois ferme pour avoir volé le portable d'un médecin

Neuf mois d'emprisonnement, dont six mois ferme. C'est la peine à laquelle a été condamné un homme, pour avoir volé, il y a quelques jours,... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter