À l'hôpital comme en ville, 77 % des médecins constatent une dégradation de la qualité des soins

À l'hôpital comme en ville, 77 % des médecins constatent une dégradation de la qualité des soins

Sophie Martos
| 28.05.2018
  • qualite soins baisse

    À l'hôpital comme en ville, 77 % des médecins constatent une dégradation de la qualité des soins

La qualité des soins s'est effondrée ces dernières années, estiment 951 médecins dans un récent sondage* de 360 medics pour le site Egora.

Le panel est composé de 35 % de médecins libéraux, 24 % de praticiens hospitaliers et 26 % de jeunes médecins, entre autres. 

Interrogés sur leur perception de la qualité générale des soins, les médecins ont accordé une note de 6,31/10 dont 6,23/10 pour les médecins hospitaliers et 6,71/10 pour les étudiants en médecine. Ce sentiment de dégradation s'est installé depuis plusieurs années. 77 % des médecins jugent que la qualité des soins s'est détériorée en cinq ans, dont 47 % des médecins hospitaliers. 

Surcharge de travail et manque de personnel

Les principaux facteurs cités comme sources de dégradation sont la surcharge de travail et le manque le personnel. Les sondés ont noté 2,13/7 l'impact de ces deux facteurs (plus le score est faible, plus le facteur cité est impactant). Les contraintes comme le tiers payant généralisé imposées par les administrations sont aussi l'une des causes de cet affaissement de la qualité des soins. Le manque de moyens financiers, le bien-être et le moral – en berne – ainsi que le manque de fluidité de l'information entre soignants sont les autres facteurs d'aggravation.

Ces résultats confortent ceux publiés au dernier trimestre 2017 sur la santé des professionnels de santé. 63 % des médecins ressentaient un épuisement à la fois physique et moral. En cause : le comportement des patients et le manque de reconnaissance. 

* Sondage auto-administré sur Internet du 12 au 30 avril 2018 auprès de 2 168 professionnels de santé dont 951 médecins et 1 217 infirmiers.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
NUMERUS CLOSUS

Numerus clausus 2019 : une année record avec 9 314 places en deuxième année

C'était moins une ! Très attendu, l'arrêté fixant le nombre d'étudiants autorisés à passer en seconde année de médecine a (enfin) été publié le 21 avril, à seulement quelques semaines du concours de la première année commune des... Commenter

Rougeole en France : l'immunité de groupe n'est pas atteinte

rougeole

La couverture vaccinale (CV) contre la rougeole reste aujourd'hui en deçà du seuil de 95 % qui permettrait l'élimination de la maladie,... 2

Grève des urgences à l'AP-HP : mise en scène macabre devant le siège, négos bloquées

aphp

Quelle ne fut pas la surprise des employés du siège de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) en arrivant sur leur lieu de travail... Commenter

Logement indigne, AP-HM : à Marseille, deux dossiers sensibles pour le nouveau patron de l'ARS

ars

Quatre mois après sa nomination, le nouveau directeur général de l’agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA) a... Commenter

Semaine européenne de la vaccination : une campagne télévisée et des villages Info

Alors que la semaine européenne de la vaccination se déroule du 24 au 30 avril, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé le lancement... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter