Rougeole : la HAS recommande de remplacer le Rouvax par le ROR pour certains nourrissons de 6 à 12 mois

Rougeole : la HAS recommande de remplacer le Rouvax par le ROR pour certains nourrissons de 6 à 12 mois

Coline Garré
| 16.04.2018
  • bébé ROR

À la suite de l'arrêt de commercialisation du vaccin monovalent rougeoleux Rouvax, par le laboratoire Sanofi Pasteur, la Haute Autorité de santé actualise les situations pour lesquelles une vaccination contre la rougeole est requise avant l'âge de 12 mois. 

Le Rouvax était le seul vaccin rougeoleux monovalent pour les 6-9 mois à disposer d’une autorisation de mise sur le marché (AMM) chez les nourrissons âgés de 6 à 8 mois. La HAS déplore son arrêt de commercialisation. Les deux autres vaccins contenant la valence rougeoleuse commercialisés en France sont les vaccins trivalents Priorix et M-M-Rvaxpro qui disposent d’une AMM à partir de l’âge de 9 mois.

Prophylaxie post-exposition, voyage en zone endémique, VIH et transplantation

Comme déjà indiqué dans le dernier calendrier vaccinal, qui entérine le passage de 3 à 11 vaccins pédiatriques obligatoires dont la rougeole, les nourrissons âgés de 6 à 11 mois doivent recevoir une dose de vaccin trivalent dans le cadre d'une prophylaxie post-exposition, dans les 72 heures suivant le contact présumé. La vaccination antirougeoleuse est aussi recommandée depuis 2013 avant un voyage en zone de forte endémicité. Dans ce nouvel avis, la HAS recommande une vaccination en cas d'infection par le VIH (en l'absence d'immunodépression, soit dès lors que le taux de CD4 est supérieur ou égal à 25 %) ou en l'attente d'une transplantation avant l'âge d’un an. 

Les deux doses suivantes à partir de 12 mois puis entre 16 et 18 mois 

À défaut de Rouvax, la HAS recommande que les nourrissons de moins d'un an reçoivent un vaccin trivalent ROR. Ils recevront par la suite les deux doses de vaccin trivalent ROR prévues par le calendrier vaccinal en vigueur : une dose à partir de 12 mois, et une dose en 16 et 18 mois, en respectant un intervalle minimal d'un mois entre les doses. 

Les données disponibles sur la tolérance des vaccins antirougeoleux avant 12 mois, aux Pays-Bas, États-Unis, et en Europe, n'ont pas mis en évidence de signal particulier chez les nourrissons âgés de moins d'un an ; leur profil de tolérance est comparable à celui observé chez les plus âgés. Pour rappel, les effets indésirables les plus fréquents lors de la vaccination ROR sont des réactions au site d’injection à type d'érythème, de douleur et/ou d'œdème et de la fièvre. Les effets indésirables rares identifiés sont des purpura thrombocytopéniques et des encéphalites. Ce dernier risque (inférieur à 1 sur 10 millions de doses) est bien inférieur au risque d’encéphalite causé par les infections naturelles (rougeole : 1 sur 1 000 à 2 000 cas ; oreillons : 2-4 sur 1 000 cas ; rubéole : environ 1 sur 6 000 cas), lit-on dans le rapport de la HAS. 

La HAS rappelle que la vaccination n'est pas recommandée avec 6 mois. 

Cette recommandation intervient dans le cadre d'une forte mobilisation des pouvoirs publics pour éviter une épidémie nationale de grande ampleur.  

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
dpc

Le DPC... de gré ou de force ! Après des pré-inscriptions massives par des robots, l'Agence riposte et rassure

De mémoire de syndicaliste, le Dr Bernard Ortolan, cadre de la CSMF et directeur scientifique d’Evolutis DPC, n’avait jamais vu cela. En quelques heures, samedi dernier, de nombreux confrères l’ont alerté de leur pré-inscription... 11

Une avancée pour préserver la fertilité des garçons prépubères traités par chimiothérapie

chimiotherapie

Comment préserver la fertilité des garçons prépubères avant chimio- et/ou radiothérapie ? Si la congélation de sperme peut être proposée... Commenter

Feu vert au « pharmacien prescripteur », les médecins sur les nerfs

mesnier pharmaciens

Le Dr Thomas Mesnier a donc persisté et signé ! Lors de l'examen de la loi de santé, l'Assemblée nationale a autorisé les pharmaciens à... 105

Les médecins franciliens se convertissent à la prise de rendez-vous en ligne mais se méfient de la concentration du secteur

rdv en ligne

Les plateformes de rendez-vous en ligne ont la cote chez les patients autant que chez les praticiens d'Ile-de-France. Près de deux tiers... 1

Vaccination obligatoire, quel bilan un an après ? Posez vos questions au Dr Daniel Lévy-Bruhl (Santé publique France)

Vaccination obligatoire, quel bilan un an après ? Posez vos questions au Dr Daniel Lévy-Bruhl (Santé publique France)-0

L’extension de l’obligation vaccinale (de 3 à 11 vaccins) est entrée en vigueur le 1er janvier 2018. Plus d’un an après, les premiers...

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter