Protection des données personnelles : les médecins aussi doivent se préparer au RGPD

Protection des données personnelles : les médecins aussi doivent se préparer au RGPD

Sophie Martos
| 16.04.2018
  • medecin devant son ordi

    Protection des données personnelles : les médecins aussi doivent se préparer au RGPD

À quelques semaines de l'entrée en vigueur du règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD) en France, la CSMF publie une note pour guider les médecins libéraux dans leur démarche de conformité.

Dès le 25 mai, chaque praticien traitant et sauvegardant des données personnelles (informatiques ou papier) devra être en mesure de les sécuriser, les conserver au minimum 20 ans et tenir un registre prouvant le respect de la réglementation. « Les traitements de données sont les opérations du type collecte, enregistrement, conservation, modification, consultation, transmission… Les données à caractère personnel sont les informations qui concernent une personne physique et qui permettent soit de l'identifier, soit qu'elle soit identifiable – identité, numéro de Sécurité sociale, adresse – », précise le syndicat.

Quelques règles sont nécessaires concernant le verrouillage du clavier d'ordinateur, le changement des mots de passe deux fois par an (et leur protection) ou l'envoi de mails. « Aucune personne autre que les assistantes médicales ne peut avoir accès aux informations relatives au patient, prévoyez une clause de confidentialité dans leur contrat de travail », peut-on lire dans la note de la CSMF. 

Les médecins devront être capables de démontrer qu'ils respectent le RGPD. À cet égard, il est conseillé de retracer dans un document type « registre » mis en ligne par la CNIL « la façon dont vous protégez votre mot de passe, les règles relatives au verrouillage du clavier et à l'envoi des mails, souligne le syndicat. Prévoyez également comment le cabinet va s'organiser en cas de piratage informatique ou de destruction accidentelle de données ».

Bannir la messagerie personnelle

En matière de collecte, les données à caractère personnel sont traitées par un médecin « lui-même soumis à une obligation de secret ». « Au regard des obligations légales imposées au médecin concernant la tenue et conservation d'un dossier médical, le consentement du patient n'apparaît pas nécessaire pour la collecte des données médicales le concernant », lit-on.

En cas d'adressage vers un médecin correspondant, les données personnelles médicales doivent être transmises au patient, à charge pour lui de les donner au confrère consulté. Surtout, « aucun envoi d'informations médicales ne peut être fait avec une messagerie non cryptée. Vous ne pouvez pas utiliser votre boîte mail personnelle pour recevoir ou transférer des informations relatives à vos patients », insiste la CSMF.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
homeopathes

Plaintes par dizaines, livre blanc, appel aux patients : le syndicat des homéopathes contre-attaque sur tous les fronts

Devant une soixantaine d'adhérents réunis samedi à Malakoff (Hauts-de-Seine) pour les 8es Assises du médecin homéopathe, le Dr Charles Bentz, président du Syndicat national des médecins homéopathes français (SNMHF), s'est montré... 6

AP-HP : après des efforts « très importants » mais « efficaces », Hirsch promet l'embellie

Martin Hirsch

L'année 2019 sonnera-t-elle le renouveau pour l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) ? C'est du moins ce qu'a laissé entendre... Commenter

Une infirmière agressée sur le parking d'un hôpital, le Dr Pelloux lance une cagnotte de soutien

cagnotte

C'est une agression d'une rare violence qui s'est passée la semaine dernière. Une infirmière du SMUR 91 a été frappée au visage dans la... 1

Cancer : les hépatites B et C insuffisamment diagnostiquées aux États-Unis

hep

Aux États-Unis, nombre de patients diagnostiqués pour un cancer présentent une infection au virus de l'hépatite B (VHB) ou C (VHC) sans le... Commenter

Disparition inquiétante d'un interne à Bordeaux, la police ouvre une enquête

bordeaux

Un interne en chirurgie ORL, 24 ans, a disparu à Bordeaux dans la nuit de vendredi à samedi 19 janvier, a-t-on appris ce lundi par... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter