DES de médecine générale à 4 ans : le « oui mais » des internes de l'ISNAR-IMG

DES de médecine générale à 4 ans : le « oui mais » des internes de l'ISNAR-IMG

Sophie Martos
| 16.04.2018

Les lignes bougent. Réuni ce week-end à Tours l'Intersyndicale nationale autonome représentative des internes de médecine générale (ISNAR-IMG) s'est prononcée en faveur de l'allongement de la durée du diplôme d'études spécialisées (DES) de médecine générale, mais sous conditions.

L'idée d'une quatrième année pour l'internat de médecine générale a fait son chemin, y compris chez les principaux concernés. Si le collège de la médecine générale et les enseignants y ont toujours été favorables, les internes eux s'y opposaient. En cause ? Un nombre de maîtres de stage des universités (MSU) et de terrains de stages trop restreints pour accueillir les futurs généralistes.

Réévaluation de la maquette

Toutes les bases régionales de l'ISNAR-IMG ont été sondées. Le résultat montre que l'ajout d'une 4e année est envisagé uniquement si « la maquette est réévaluée et repensée avec une logique de formation », souligne au « Quotidien » Marion Bouty, porte-parole du syndicat. « L'allongement de la maquette ne doit pas être un remplacement déguisé pour combler le manque d'effectifs médicaux, explique-t-elle.Il faut des critères pédagogiques ». Autre clause : les futurs généralistes devront avoir un parcours de formation personnalisé autour du projet professionnel « avec la possibilité de stages libres », précise l'ISNAR-IMG.

Avant d'en arriver là, le syndicat appelle à plusieurs ajustements du nouveau DES mis en place en novembre 2017. « La réforme n'est pas encore applicable dans toutes les subdivisions. Des inégalités de formation persistent dans l'accès aux stages ambulatoires. Certaines n'offrent pas assez de stages de praticiens de niveau 1 », poursuit Marion Bouty. L'augmentation du nombre d'enseignants est réclamée pour « permettre l'optimisation de ces temps de formation ».

Enquête en cours 

De son côté, l'Intersyndicale nationale des internes (ISNI) a lancé une enquête en ligne début avril à destination des futurs médecins au sujet de l'allongement du DES de médecine générale. En parralèle, l'IGAS recommande dans un rapport publié fin mars un DES en 4 ans sous réserve « que les conditions de faisabilité soient évaluées et réunies »

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

Soignants en souffrance : avec la création d'un réseau national, l'association SPS met le turbo

En seulement trois années d'existence, l'association Soins aux professionnels en santé (SPS) a renversé la table en matière de prise en... 1

Le Caravage, victime d’un staphylocoque doré il y a 400 ans

Caravage

Quatre siècles après le décès d’un des plus grands peintres italiens du XVIIe siècle, une équipe franco-italienne élucide les causes du... 6

Carabins et internes auscultent le plan Macron : de bonnes idées... et des risques !

paces

Ni carton rouge, ni chèque en blanc : les étudiants en médecine (ANEMF), internes (ISNI et ISNAR-IMG) et jeunes praticiens (chefs de... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter