Pour délester les médecins des tâches administratives, la Sécu prend la main sur le renouvellement de certaines ALD

Pour délester les médecins des tâches administratives, la Sécu prend la main sur le renouvellement de certaines ALD

Loan Tranthimy
| 10.04.2018
  • souffrances

Surcharge de travail, relations tendues avec les patients, problème avec la hiérarchie… Les pressions que subissent les médecins touchés de plein fouet par le syndrome d'épuisement professionnel (ou burn out) sont nombreuses. La question du poids administratif revient souvent sur le tapis.

Invité ce mardi par l'Ordre des médecins au colloque intitulé « Quelle solidarité pour les soignants ? », Nicolas Revel, directeur général de l'assurance-maladie (CNAM), se déclare conscient de ce phénomène. Comment la CNAM peut-elle être utile pour prévenir et résoudre les difficultés ressenties par les médecins dans leur exercice professionnel ?

Devant une assemblée attentive, le patron de la CNAM explique que l'une de ses priorités est la simplification des conditions d'exercice des médecins. L'une des initiatives les plus récentes de la caisse concerne le suivi des patients en ALD (affections longue durée), qui nécessite un travail administratif spécifique de la part des médecins.

« Depuis plus d'un an, nous avons simplifié les modalités d'entrée dans ce dispositif en supprimant pour certaines pathologies le contrôle a priori. Dans les prochaines semaines, nous allons simplifier aussi le renouvellement de certaines ALD », annonce-t-il.

Aussi, dès avril 2018, le renouvellement des ALD se fera à l'initiative du service médical de la CNAM pour les situations suivantes : tout bénéficiaire de 80 ans et plus (sauf les cas de bilharziose, de tuberculose, de lèpre et les affections hors liste) et 17 ALD et polypathologies à caractère invalidant sur une liste qui en comporte 30 ALD. La CNAM aura ainsi la main directement sur la sclérose en plaque, le diabète de type I et II, les maladies coronaires, la myopathie, l'épilepsie, etc.

Pour les 25 % restant, c'est le médecin traitant qui formalisera la demande si cela est nécessaire. Cela concerne 13 ALD de la liste, l'ensemble des affections hors liste et l'hypertension artérielle sévère.

Rejets 

Par ailleurs, la Sécu s'engage à réduire encore « les risques de rejets » liés à la facturation en tiers payant lorsque l'AMO est l'interlocuteur unique (comme pour les soins en rapport avec une ALD). « Il y a un sentiment de surcharge administrative ces dernières années », concède Nicolas Revel, qui promet de redoubler d'effort sur ce sujet. Selon des chiffres actualisés de la Sécu, le taux de rejets FSE TP pour 2017 est de 1,17% pour les médecins tous assurés (soit en moyenne trois rejets à traiter tous les deux mois). 

Lors du débat, la démarche de la CNAM et les propos de son directeur général ont été appréciés par l'Ordre des médecins (CNOM), qui vient de faire évoluer sa mission d'entraide pour accompagner le médecin tout le long de sa carrière.

En plus des nombreuses initiatives qui fleurissent pour venir en aide aux soignants, le CNOM vient également de signer une charte interordinale avec cinq autres ordres professionnels (chirurgiens-dentistes, infirmiers, pédicures podologues, kinésithérapeutes, sages-femmes) pour agir ensemble et prévenir la souffrance des soignants.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
ivg

« Grève des IVG » : des militantes réclament des sanctions

La condamnation par le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) de la menace de « grève des IVG » proférée par le Syngof, le premier syndicat des gynécologues et obstétriciens, n’est pas jugée suffisante par certaines... 15

Tiers payant intégral, moratoire sur les fermetures de lits et coercition : les communistes élaborent leur propre loi de santé

communistes

Quatre-vingt-six mesures dont 37 de première urgence. C'est ce que contient la proposition de loi de santé alternative que députés et... 12

La diversification alimentaire protège contre les maladies inflammatoires

Diversification alimentaire

Les recommandations sur la diversification alimentaire vont-elles encore bouger ? C'est ce que laisse penser une étude française publiée... Commenter

Le report d'un an de la fin des ECN désole les carabins de l'ANEMF qui réclament des gages

ECNI

Mauvaise passe parlementaire pour les carabins !  Après avoir lancé une pétition – qui frôle les 20 000 signataires – en riposte aux... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter