La piste FLT3, du nouveau contre les douleurs neuropathiques

La piste FLT3, du nouveau contre les douleurs neuropathiques

Dr Irène Drogou
| 12.03.2018
  • zona

Dans un cas sur deux, la prise en charge médicamenteuse classique par antidépresseurs ou antiépileptiques ne soulage pas les patients atteints de douleurs neuropathiques. Des chercheurs de l'Institut des neurosciences de Montpellier (INSERM/Université de Montpellier) et du Laboratoire d'innovation thérapeutique (CNRS/Université de Strasbourg) proposent dans « Nature Communications » un nouveau prototype de médicament anti-FLT3 contre ces douleurs chroniques, qui affectent 7 à 10 % de la population.

« Cette découverte s'est faite en deux temps, explique Didier Rognan du laboratoire d'innovation thérapeutique à Strasbourg. Dans un premier temps, l'équipe de Jean Valmier à Montpellier a découvert le rôle inattendu de la molécule FLT3 dans les douleurs chroniques. C'est dans un second temps que mon équipe est intervenue en concevant par ordinateur une petite molécule capable de bloquer sélectivement FLT3. »

Quand le nerf perd sa barrière protectrice

Les chercheurs montpelliérains ont mis en évidence pour la première fois que la molécule FLT3 est impliquée dans les douleurs neuropathiques chroniques et comment. La douleur neuropathique est secondaire à une lésion des nerfs périphériques, qu'elle fasse suite à un diabète, un cancer, un zona ou qu'elle soit provoquée par un traumatisme (accident, chirurgie).

« L'étude montre à quel niveau a lieu l'activation gâchette à l'origine de la chronicisation des douleurs, explique Didier Rognan. Quand le nerf est agressé, les cellules immunitaires sanguines affluent au niveau du site de lésion et libèrent de la cytokine FL. Avec la disparition de la barrière protectrice nerveuse, cette cytokine, exceptionnellement, peut se lier au récepteur FLT3 situés sur les terminaisons nerveuses. »

Un phénomène d'auto-entretien à bloquer

Il s'ensuit alors une réaction en chaîne à l'origine de la douleur : FLT3 induit et maintient la douleur en agissant très en amont sur d'autres constituants du système sensoriel. « L'administration d'une molécule spécifique anti-FLT3 a permis dans des modèles animaux de prévenir la douleur, poursuit Didier Rognan. Notre prototype marche mieux chez l'animal que la prégabaline, l'une des molécules les plus prescrites dans les douleurs neuropathiques. L'administration d'une dose a permis de bloquer la douleur 3 heures après l'injection et pour un effet persistant pendant 2 jours. »

Pour arriver à ce résultat, l'équipe strasbourgeoise a passé au crible trois millions de molécules possibles afin d'obtenir une candidate anti-FLT3 ciblant spécifiquement la cible d'accrochage de la cytokine FL. Le défi à venir est d'aller plus avant dans le développement de la molécule. « Pour valoriser notre découverte, nous avons créé avec Jean Valmier la start-up Biodol Therapeutics, précise Didier Rognan. Nous espérons finaliser la phase 1 d'une forme injectable à l'horizon 2020. » Alors que l'équipe travaille en parallèle à la mise au point d'une forme orale, la commercialisation d'une forme injectable de la molécule anti-FLT3 n'est pas à attendre avant 2024.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
blain

Trop de « non substituable » ? La caisse du Val-d'Oise condamnée à verser 1 000 euros au médecin anti-génériques !

C'est une victoire très symbolique pour le Dr Julien Blain, médecin généraliste engagé dans une croisade anti-génériques et adepte de la mention « non substituable ». La justice a tranché et lui a donné raison dans une affaire... 20

Evénement

Santé publiqueObligation de vaccination : un an après, pari déjà gagné

carnet sante

Les premières estimations à un an de l'obligation vaccinale indiquent une amélioration de la couverture vaccinale chez les enfants... 2

ROSP : la FMF craint l'impact de la pénurie de vaccins anti-grippe sur les indicateurs des médecins

vaccin grippe

Le manque de vaccins contre la grippe pourrait-il faire baisser la rémunération sur objectif des médecins généralistes ? C'est ce que... Commenter

Migraine : une nouvelle cible thérapeutique identifiée

migraine

Le caractère héréditaire de la migraine est aujourd'hui connu, mais ses mécanismes le sont moins. Une équipe française CNRS/université Côte... 19

Une coloscopie négative associée à une réduction par 2 du risque de cancer pendant 10 ans

coloscopie

Les recommandations américaines en matière de dépistage du cancer du côlon, préconisent, après une coloscopie négative chez un patient sans... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter