Vapoter (plutôt que ne pas fumer du tout) augmenterait le risque de cancer et de maladies cardiaques

Vapoter (plutôt que ne pas fumer du tout) augmenterait le risque de cancer et de maladies cardiaques

Fabienne Rigal
| 30.01.2018
  • vapotage ados

    Vapoter (plutôt que ne pas fumer du tout) augmenterait le risque de cancer et de maladies cardiaques

Des chercheurs américains ont montré le potentiel délétère des cigarettes électroniques (délivrant de la nicotine) sur l’ADN de souris. Leurs résultats sont publiés dans les « PNAS ».

Ils ont ainsi constaté que des souris exposées à la vapeur de ces cigarettes électroniques présentaient des niveaux plus élevés de lésions de l’ADN au niveau du cœur, des poumons, de la vessie, par rapport à des souris contrôles exposées à de l’air filtré. Les souris du groupe exposé présentaient aussi une activité de réparation de leur ADN réduite et des niveaux plus bas de protéines réparatrices de l’ADN dans les poumons.
Les rongeurs, exposés au vapotage pendant douze semaines, ont aspiré de la vapeur de nicotine équivalente en dose et durée à dix ans de vapotage pour les humains.

Un risque plus élevé qu’on ne le pensait

Des effets similaires ont été observés dans des cellules de poumons et de vessie humains exposées à la nicotine et à la nitrosamine (un dérivé cancérogène de la nicotine). Bien que la vapeur de cigarettes électroniques contienne a priori moins de carcinogènes que la fumée de tabac, les vapoteurs pourraient être à risque plus élevé que les non-fumeurs de développer des cancers du poumon ou de la vessie et des maladies cardiaques. Les auteurs notent que des études supplémentaires sont nécessaires pour confirmer le potentiel carcinogène de la cigarette électronique.

Cette étude ajoute à l'inquiétude quant au vapotage, après la publication d'un rapport de l'Académie des sciences et de médecine des États-Unis montrant que la cigarette électronique pourrait constituer une porte d'entrée vers le tabagisme pour les jeunes américains.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 19 Commentaires
 
VERONIQUE R Autre Professionnel Santé 06.02.2018 à 11h37

Je suis tout à fait d'accord avec Philippe A, les industries du tabac ne savent pas quoi inventer pour poursuivre allègrement leurs actvités.
V. Raphel

Répondre
 
BERNARD P Médecin ou Interne 03.02.2018 à 18h59

Je suis rassuré lorsque je vois les réactions : les médecins ne sont pas près à "avaler" (inhaler?) n'importe quoi...

Répondre
 
Docaparis Médecin ou Interne 01.02.2018 à 09h31

N'est-ce pas plutôt une étude sur la nicotine inhalée plutôt que sur le vapotage en general? Quid du vapotage sans nicotine, c'est à dire des effets des autres constituants des liquides sur la santé? Lire la suite

Répondre
 
Youssef H Médecin ou Interne 31.01.2018 à 19h25

Protocole d’étude loufoque.

Répondre
 
JEAN-PAUL G Médecin ou Interne 01.02.2018 à 08h43

Vu de plus près, il parait surprenant de comparer 12 semaines d'exposition au vapotage, même chez les rongeurs, à 10 ans d'exposition au vapotage chez l'homme avec comme point commun l'équivalent en Lire la suite

Répondre
 
PHILIPPE A Médecin ou Interne 31.01.2018 à 10h29

Bonjour. Une fois de plus, Big Tobacco a voulu discréditer la vape, avec une étude qui utilise un protocole expérimental irréaliste et bien loin de la réalité. Le but est de faire peur et le message Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le vin, un alcool comme les autres ? L'Élysée désavoue Buzyn, les acteurs de la santé publique s'indignent

Vin

Le vin est-il un alcool comme un autre ? La polémique ne cesse d'enfler entre défenseurs de la santé publique et partisans du monde... 27

Recertification : rapport en septembre, les médecins libéraux furieux d'avoir été exclus du comité de pilotage

Un rapport sur la recertification des compétences des médecins sera rendu en septembre 2018 par une mission installée jeudi, annoncent les... 25

Plan de prévention de la radicalisation : les professionnels de la santé concernés

radicalisation

Le Premier ministre Édouard Philippe, accompagné notamment de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, a dévoilé un plan national de prévention... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter