Raymond Le Moign, nouveau « dircab » de Buzyn... à la satisfaction des médecins

Raymond Le Moign, nouveau « dircab » de Buzyn... à la satisfaction des médecins

Anne Bayle-Iniguez
| 15.12.2017
  • Raymond Le Moign

    Raymond Le Moign, nouveau « dircab » de Buzyn... à la satisfaction des médecins

L'actuel directeur général du CHU de Toulouse, Raymond Le Moign, va succéder à Gilles de Margerie à la direction du cabinet d'Agnès Buzyn au début du mois de janvier, a indiqué le ministère de la Santé ce vendredi au « Quotidien ». 

« Il s'agit du choix d'Agnès Buzyn, qui connaît Raymond Le Moign depuis son passage à la Haute Autorité de santé [de 2007 à 2011, NDLR], précise l'entourage de la ministre de la Santé. Raymond Le Moign a un parcours professionnel varié qui correspond aux prochains chantiers du ministère, notamment sur l'organisation des soins au sens large. Il n'a pas un profil monolithique. »

Cette décision pourrait préfigurer un changement d'approche au ministère de la Santé. En mai, la nomination de Gilles de Margerie, ex-directeur général adjoint du groupe de protection sociale Humanis, n'avait pas fait l'unanimité auprès des syndicats de médecins libéraux, guère rassurés par son profil et ses 30 ans d'expérience dans le monde de l'assurance. Les hospitaliers étaient davantage en contact avec Yann Bubien, directeur de cabinet adjoint et ancien patron du CHU d'Angers. 

Le ministère de la Santé assure que le départ de Gilles de Margerie résulte d'un choix personnel : « Il souhaite exercer d'autres responsabilités à partir de janvier. Il n'y a aucun conflit entre lui et Agnès Buzyn. »

Un homme de dialogue

Raymond Le Moign est loin d'être un inconnu pour le secteur. Directeur adjoint au cabinet de Marisol Touraine pendant une bonne partie du mandat de l'ancienne ministre de la Santé (novembre 2013-janvier 2016), Raymond Le Moign fut notamment en charge de la loi de santé. Il a laissé dans l'esprit des libéraux et des hospitaliers le souvenir d'un homme à l'écoute. « C'était la seule personne dans l'équipe de Marisol Touraine avec qui on pouvait dialoguer, affirme même le Dr Jean-Paul Ortiz, président de la CSMF. C'est un homme ouvert, apprécié des médecins libéraux de Toulouse, qui sont satisfaits de leur relation avec le CHU sous sa gouvernance. Sa nomination est plutôt une bonne nouvelle. »

Jacques Trévidic, président de la centrale hospitalière APH, ne cache pas sa satisfaction : « Raymond Le Moign est connu pour ses grandes compétences techniques. C'est un fin politique qui connaît très bien ses dossiers. Son retour au ministre de la Santé est une excellente nouvelle. »

Raymond Le Moign, 49 ans, a pris la direction du CHU de Toulouse en février 2016. Son mandat dans la capitale occitane a été mouvementé : réorganisation des soins entre les hôpitaux de Rangueil et Purpan, vague de suicides parmi le personnel soignant.

Interviewé par le « Quotidien », Raymond Le Moign confirmait en avril 2016 l'image d'homme de discussion, même dans la tempête : « J’ai été responsable du dialogue social au ministère, je ne pense pas pouvoir être taxé de ne pas être à l’aise avec le dialogue social ! Cet hôpital a, de notoriété, une activité sociale assez répétée avec des mouvements de grève fréquents. Depuis mon arrivée, j’ai rencontré les syndicats. Je ne porte aucun jugement sur le passé, mais à l’avenir il faudra que la direction puisse entendre les demandes et que les syndicats acceptent d’entendre les contraintes. »

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

Recertification : la CSMF dit oui, « tous les 5 ou 6 ans », à condition de valoriser le médecin

recertification

Recertification « tous les cinq ou six ans », pilotage par une commission indépendante, indemnisation financière et valorisation du médecin... Commenter

World Trade Center : un risque de cancer potentiel chez les pompiers

pompiers world trade center

Après les attentats du 11 septembre 2001, les pompiers et les équipes de sauvetage ont été exposés des mois durant à des cancérigènes... Commenter

Deal « historique » entre la CNAM et les radiologues  : 207 millions d'économies sur l'imagerie, retour du Z et fin du rabot tarifaire

radiologues

C'est, de l'avis de la Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR), un accord « historique » qui vient d'être conclu avec la... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter