« On va sauver la maternité », un clip musical pour recruter deux gynécologues à Saint-Chamond

« On va sauver la maternité », un clip musical pour recruter deux gynécologues à Saint-Chamond

Stéphane Long
| 06.12.2017
  • maternité hôpital de Gier gynécologues

    « On va sauver la maternité », un clip musical pour recruter deux gynécologues à Saint-Chamond

« Notre maternité est en danger. On ne voudrait pas la fermer ». C’est pour sauver leur établissement que le personnel soignant de la maternité de l’hôpital de Gier, à Saint-Chamond (Loire), s’est mobilisé à travers un clip vidéo de près de 4 minutes, entièrement réalisé en interne. Publié le 1er décembre, il a déjà été visionné plus de 20 000 fois.

Sur l’air de « Despacito », les sages-femmes et leurs collègues lancent un appel aux Gynécologues-obstétriciens candidats. L’hôpital cherche en effet à recruter deux spécialistes après le départ d’un médecin il y a quelques semaines et pour anticiper celui de deux autres dans les prochains mois. En attendant le recrutement de praticiens à temps plein, la maternité tourne avec des intérimaires et des remplaçants.

760 accouchements par an

« On avait envie de faire quelque chose, de se mobiliser, raconte au ”Quotidien ” Corinne, sage-femme qui rappelle que 50 postes sont en jeu. C’est notre maternité. On y est très attaché. »

Elle insiste également sur les besoins de la population. La maternité de niveau 1 revendique 760 accouchements en 2016, bien au-dessus des 300 accouchements par an, le seuil d’activité minimum fixé par décret en 1998.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
PIERRE F Médecin ou Interne 06.12.2017 à 17h27

Les pourfendeurs de l'intérim vont pouvoir se déchaîner, sans ces mercenaires, le service serait fermé ! La vraie solution c'est le recrutement de PH titulaires: il serait temps que notre ministère Lire la suite

Répondre
 
PHILIPPE B Médecin ou Interne 06.12.2017 à 08h00

Quelle chance ! Une maternité sans gynécologue. Sans violence obstétricale donc. Il faut la conserver telle qu’elle.
Signé : Un obstétricien bientôt en retraite après 40 ans de violence diurne et Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 9

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 6

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter