Fermetures estivales des urgences : les médecins de l'AMUF lancent un cri d'alarme

Fermetures estivales des urgences : les médecins de l'AMUF lancent un cri d'alarme

Anne Bayle-Iniguez
| 22.08.2017
  • urgences

L'Association des médecins urgentistes de France (AMUF) a dénoncé ce lundi les fermetures récurrentes, estivales ou permanentes, de plusieurs services mobiles d'urgence et réanimation (SMUR) en raison « de la conjonction des contraintes budgétaires, de la pénurie de médecins dans certains territoires et de la pénibilité du métier d'urgentiste ».

L'organisation réagit notamment au décès par infarctus d'un homme survenu dans l'Aude, le 10 août, événement qui pose une nouvelle fois la question du manque de médecins urgentistes et du délai d'intervention en zone sous-dotées. Dans ses colonnes, « la Dépêche du Midi » a détaillé la prise en charge de ce patient de 43 ans, tout d'abord par une ambulance privée puis par un infirmier sapeur-pompier. Ce jour-là, le SMUR le plus proche, à Quillan, était ponctuellement fermé pour répondre à des problèmes d'effectifs. Une mesure largement contestée par les médecins du secteur.

L'ARS Occitanie a précisé par voie de presse qu'un médecin correspondant était bien intervenu pour apporter son aide à l'équipe de secours et assurer la prise en charge de la détresse vitale du patient. « En dépit de l’intervention de ce médecin expérimenté, le patient n’a malheureusement pu être réanimé », a indiqué la tutelle régionale. 

Tensions en Ile-de-France

En termes de désertification médicale, l'Aude n'est pas un cas isolé. L'AMUF s'inquiète des conséquences de fermetures ponctuelles de services d'urgences dans la Drôme et en Seine-Maritime mais aussi de tensions en Ile-de-France, dans les hôpitaux de Meaux, de Pontoise et du Kremlin-Bicêtre.

Pour l'AMUF, cette situation n'est que l'énième avatar d'un manque d'engagement politique global en faveur de la médecine d'urgence. « Nous poussons un cri d'alarme contre les fermetures des petits SMUR dans les petits hôpitaux avec l'assentiment des grands médecins dans les gros », explique le Dr Christophe Prudhomme au « Quotidien ». Le porte-parole de l'AMUF estime que la situation s'aggrave d'années en années. « Depuis 20 ans, les politiques mettent en place des mesures incitatives pour pallier la pénurie médicale mais les zones déficitaires sont de plus en plus importantes. Les hôpitaux tiennent grâce à l'investissement des équipes et à l'intérim mais les personnels fatiguent. Le système est en train de s'écrouler. »

L'AMUF réclame un entretien avec la ministre de la Santé Agnès Buzyn « dans les meilleurs délais pour lui exposer ses propositions tant en réorganisation qu'en moyens techniques et de personnels ».

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
bourdillon
Focus

Tabac, nutrition, vaccination : le Pr François Bourdillon défend le bilan de Santé publique France Abonné

Trois ans après la création de Santé publique France, son préfigurateur et premier directeur général, le Pr François Bourdillon vient d'arriver à la fin de son mandat. Il revient sur les succès d'une agence pour laquelle il reconnaît un manque de moyens. Commenter

Spécialités, prescripteurs, indications... on en sait plus sur les modalités d’expérimentation du cannabis

cannabis thérapeutique

Depuis le mercredi 19 juin, un projet d'expérimentation du cannabis thérapeutique a été diffusé par l'Agence nationale de sécurité du... 2

Écoute bienveillante, respect, clarté, confidentialité… : une charte d'engagement des libéraux auprès de leurs patients

relation patient médecin

Recevoir les patients « dans un respect mutuel », agir « avec humanité »,  écouter « avec bienveillance, en prenant en compte le vécu » ou... 37

Solidays : la lutte contre l'épidémie doit s'intensifier, interpellent les associations

solidays

« La fin de l'épidémie de VIH est en ligne de mire, mais pas encore tout à fait à notre portée. (...) L'heure est venue d'accélérer le mouve... Commenter

Télémédecine, urgences, déficit de la Sécu… : Buzyn a défendu son bilan d'étape au Printemps de l'évaluation

Buzyn à l'Assemblée (19 juin 2019)

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a défendu ses réformes dans le cadre du « Printemps de l'évaluation », à l'initiative du Dr Olivier... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter