Toujours plus de personnes âgées et dépendantes en établissement

Toujours plus de personnes âgées et dépendantes en établissement

17.07.2017
  • agees

Environ 728 000 personnes âgées vivaient dans un établissement d'hébergement spécialisé fin 2015, aux trois quarts des femmes, des résidents toujours plus âgés et plus dépendants, selon une étude de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES, ministère de la Santé) publiée lundi 17 juillet.

Depuis la précédente enquête, fin 2011, le nombre de résidents en établissement pour personnes âgées a augmenté de 5 %. Dans le même temps, le nombre de places a connu une hausse de 4,5 %.

Plus de 80 % des personnes en institution vivent dans des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), soit 7 % de plus qu'en 2011. Les logements-foyers accueillent 14% de l'ensemble des personnes hébergées en institution, observe la DREES.

Près de 86 ans de moyenne d'âge

Entre 2011 et 2015, la population en institution est restée majoritairement féminine (74 %), mais elle a vieilli, atteignant 85 ans et 9 mois en moyenne, plus d'un tiers (35 %) ayant 90 ans ou plus.

Les mesures encourageant le maintien à domicile aboutissent à une entrée en établissement plus tardive : les nouveaux entrants ont en moyenne neuf ou dix mois de plus que les entrants de 2011, mais avec des niveaux de dépendance plus élevés, relève la DREES.

Le nombre des personnes dépendantes est globalement en hausse : plus de huit résidents sur dix (81 %) étaient en perte d'autonomie, à des degrés divers. Et près d'un tiers d'entre eux, soit 260 000 résidents, souffrent d'une maladie dégénérative (Alzheimer ou apparentée). Hors foyer-logement, 93 % des résidents ont besoin d'aide pour réaliser leur toilette et 70 % pour s'alimenter.

En 2015, le délai d'attente entre le moment où le dossier d'admission est reçu et celui de l'entrée dans l'établissement ne dépassait pas un mois dans 60 % des cas et trois mois dans 75 % des cas.

Dans deux tiers des cas, la mort du résident est à l'origine de la sortie définitive de l'établissement.

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
Chirurgien Médecin ou Interne 19.07.2017 à 07h55

Ce n'est pas un homicide mais de '' l'euthanasie économique '' !
Il faut lire le livre '' on tue les vieux '' du Pr Soubeyrand pour avoir une bonne des.c.r.i.p.tion de la politique gériatrique Lire la suite

Répondre
 
Agnès G Médecin ou Interne 17.07.2017 à 21h07

C'est un problème de société majeur. Il y a deux mois, j'ai repris en urgence ma vieille maman qui était dans un Ehpad depuis 5 mois et ne recevait pas les soins appropriés (diagnostiquée BPCO + Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

ECNi 2017 : les spécialités qui font vibrer les internes

Près de 8 000 futurs médecins ont fait le choix de leur spécialité d'internat.

« Le Quotidien » a calculé l'indice d'attractivité des 44 disciplines proposées, à l'issue des choix de postes d'internat. 3

Aluminium dans les vaccins : rien pour l'instant ne remet en cause la balance bénéfice risque

vaccins

« Vaccins. Le rapport qui dérange » titre en « une » « le Parisien » de ce 22 septembre. « Exclusif. D'après un rapport sérieux et inédit, b... 11

Quatre ans après la « crise » des pilulesLa diversification de la contraception se poursuit chez les 20-30 ans

Abonné
pilule

Santé publique France a voulu suivre l'évolution des pratiques en matière de contraception depuis la polémique autour des pilules en 2012.... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter