Poliomyélite, vaccination contre la grippe, budget : les décisions de l'Assemblée mondiale de la santé

Poliomyélite, vaccination contre la grippe, budget : les décisions de l'Assemblée mondiale de la santé

Damien Coulomb
| 26.05.2017
  • OMS Patron

Outre l'élection de l'Éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus au poste de nouveau directeur général, l'OMS a pris plusieurs décisions concernant la poursuite de l'éradication de la poliomyélite, la vaccination contre la grippe et la définition de son budget, lors de la 70e assemblée générale de la santé qui se poursuit à Genève jusqu'au 31 mai.

Un point important fut l'adoption d'un budget programme 2018-2019 de 4 421,5 millions de dollars au total (3 955 millions d'euros) dont 3 400,3 millions de dollars pour les programmes de base (3 042 millions d'euros, soit 41 millions de plus que le budget 2016-2017). Ce budget se caractérise par une augmentation de 3 % de la contribution des pays membres, et comprend 69,1 millions de dollars (61,8 millions d'euros) dédiés aux situations d'urgence sanitaire et 23,2 millions de dollars (20,7 millions d'euros) à la lutte contre la résistance aux antimicrobiens.

Ces augmentations sont rendues possibles par une réduction du budget des services institutionnels de 18 millions de dollars (16,1 millions d'euros) et de ceux des maladies non transmissibles et du secteur de programme de l’information sanitaire et des bases factuelles (baisse de 25,9 millions de dollars, soit 23,1 millions d'euros).

Fin de la polio en vue

Les délégués des États membres ont reconnu les efforts consentis pour stopper la transmission de la poliomyélite en Afghanistan, au Pakistan et au Nigeria. Ils ont toutefois exprimé leurs craintes face à la situation de pénurie chronique de vaccins inactivés. Le nombre de cas a diminué de 99,9 % dans le monde depuis 1988 et le lancement de l'initiative pour l'éradication globale de la poliomyélite.

Ils ont aussi appelé à la destruction de tous les échantillons de poliovirus gardés jusqu'ici pour satisfaire les besoins de la recherche. « C'est devenu particulièrement important depuis la disparition du poliovirus sauvage de sérotype 2 en 2015 », affirme l'OMS dans un communiqué.

Alors que l'éradication se profile à l'horizon, l'OMS a pris la décision de développer une stratégie « adaptée à un monde libéré de la poliomyélite ». Cette stratégie passe notamment par une redistribution des ressources allouées à la réponse globale contre la polio. Une stratégie de certification post-éradication sera présentée au comité exécutif de l'OMS lors de l'assemblée mondiale de la santé en 2018.

Revoir la préparation aux pandémies grippales

La préparation aux pandémies grippales saisonnières est également un sujet sur lequel se sont penchés les délégués. Le secrétariat de l'OMS va lancer une analyse, en coordination avec les États membres, du système global de surveillance et de réponse à l'influenza (GISRS). Le but sera d'identifier des améliorations pouvant être apportées au programme-cadre de préparation aux pandémies grippales (PIP).

Les États membres sont également tombés d'accord sur la mise en place d'un plan d'action de 5 ans en collaboration avec l'organisation mondiale du travail et l'organisation de coopération et de développement économique (OCDE) afin de traiter les problèmes de déficit en main-d’œuvre dans le domaine de la santé et de l'action sociale.

Alors que l'assemblée mondiale se poursuit, un rapport de la banque mondiale pointe le « manque de préparation » de « la plupart des pays du monde » face aux risques pandémiques. « Malgré les avertissements d'Ebola et de Zika, le monde fait encore trop peu pour financer les actions recommandées » par l'OMS. Dans le détail, ce sont 162 pays, sur les 199 examinés par les auteurs, dont la préparation laisse à désirer.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

Effets de la convention, médecin traitant de l'enfant, plan Macron : pour les pédiatres libéraux, le compte n'y est pas

pediatre

Deux ans après la signature de la convention médicale, le mécontentement des pédiatres libéraux ne diminue pas. À l’issue de son conseil... Commenter

Rassemblement des acteurs des maladies rares pour demander un coup d'accélérateur sur le 3e plan national

maladies rares

Rassemblés lundi à l'occasion de la conférence CARE 18, les acteurs des filières et des centres de compétences spécialisés dans les... Commenter

Blouses, blocs ensanglantés… Des médecins américains partagent des images chocs en opposition au lobby des armes

us

Le ton monte entre les médecins américains et la NRA (Nation rifle association), le lobby des armes aux États-Unis. Depuis plusieurs jours,... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter