L'Italie introduit l'obligation vaccinale pour 12 vaccins et veut sanctionner les parents réfractaires

L'Italie introduit l'obligation vaccinale pour 12 vaccins et veut sanctionner les parents réfractaires

22.05.2017

Pas de vaccins ? Pas d’école. Pour obliger les parents à tourner le dos aux croyances des mouvances anti-vaccins, la ministre de la Santé Beatrice Lorenzin, a décidé de taper un grand coup.

Le décret-loi finalement adopté vendredi dernier en conseil des ministres après des discussions particulièrement virulentes entre les ministres de la Santé et de l’Education, cette dernière refusant les sanctions, introduit 12 vaccins obligatoires. Le dispositif qui entrera en vigueur à la rentrée prochaine en septembre, comprend rougeole, rubéole, diphtérie, poliomyélite, tétanos, coqueluche, haemophilus B, méningocoques b et c, hépatite B, oreillons et la varicelle.

Déchéance de l'autorité parentale

Pour avoir accès aux crèches et à l’école maternelle, les parents devront donc faire obligatoirement vacciner leurs enfants. Faute de quoi, ils devront se replier sur les nounous. Cette partie du dispositif concerne les enfants de moins de six ans. En revanche, ils pourront inscrire leurs enfants dans le primaire mais devront payer une amende salée (entre 500 et 7 500 euros) s’ils ont oublié de faire vacciner leur progéniture. Par ailleurs, les parents réfractaires seront également signalés au tribunal des mineurs et pourront être temporairement déchus de leur autorité parentale. « L’objectif de ce décret est d’éviter que les difficultés se transforment en urgences », estime la ministre de la Santé. Urgences, cela veut dire épidémies et augmentation du taux de mortalité enfantine ce qui est le cas dans les régions notamment du nord où les mouvements anti-vaccins ont le vent en poupe. Et pour débusquer les parents qui feraient de la voltige anti-vaccins et les médecins complaisants prêts à signer de faux certificats, le ministère annonce des contrôles perlés et ponctuels dans les établissements italiens.

Bientôt obligation vaccinale pour les professionnels de santé

Le combat entrepris par le gouvernement et le ministère de la Santé contre les opposants à la vaccination touchera bientôt la communauté médicale. Dans un deuxième temps, en effet, le ministère de la Santé veut introduire la vaccination obligatoire pour les opérateurs de santé ce qui n’est pas le cas en l’état actuel. En fait, l’idée de Beatrice Lorenzin est d’augmenter le seuil de la couverture vaccinale qui a chuté en dessous des 85 %, un taux inadmissible qui favorise les épidémies. Cette politique, toutefois, suscite des réactions contrastées. Si les pro-vaccination applaudissent la décision ministérielle, en revanche les opposants entassent les sacs de sable et creusent les tranchées. Leur bataille sera toutefois difficile, l’ordre des médecins ayant commencé à radier les praticiens anti-vaccins.

De notre correspondante en Italie, Ariel F. Dumont
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
NUMERUS CLOSUS

Numerus clausus 2019 : une année record avec 9 314 places en deuxième année

C'était moins une ! Très attendu, l'arrêté fixant le nombre d'étudiants autorisés à passer en seconde année de médecine a (enfin) été publié le 21 avril, à seulement quelques semaines du concours de la première année commune des... Commenter

Rougeole en France : l'immunité de groupe n'est pas atteinte

rougeole

La couverture vaccinale (CV) contre la rougeole reste aujourd'hui en deçà du seuil de 95 % qui permettrait l'élimination de la maladie,... 2

Grève des urgences à l'AP-HP : mise en scène macabre devant le siège, négos bloquées

aphp

Quelle ne fut pas la surprise des employés du siège de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) en arrivant sur leur lieu de travail... Commenter

Logement indigne, AP-HM : à Marseille, deux dossiers sensibles pour le nouveau patron de l'ARS

ars

Quatre mois après sa nomination, le nouveau directeur général de l’agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA) a... Commenter

Semaine européenne de la vaccination : une campagne télévisée et des villages Info

Alors que la semaine européenne de la vaccination se déroule du 24 au 30 avril, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé le lancement... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter