Un maire sans médecin publie un arrêté qui interdit aux gens de mourir chez eux

Un maire sans médecin publie un arrêté qui interdit aux gens de mourir chez eux

Marie Foult
| 19.05.2017

À Laigneville, dans l'Oise, il est désormais interdit… de mourir à domicile. C'est la décision symbolique prise mercredi par le maire Christophe Dietrich (DVD), via un arrêté, en raison de la pénurie de médecins sur la commune. Les deux praticiens qui y exercent partent en retraite à la fin de l'année.

Dans une vidéo publiée sur la page Facebook du média Brut, le maire qualifie la situation de « crise sanitaire sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale dans un certain nombre de cantons ». Il explique qu'il a eu des contacts avec des médecins, mais que ceux-ci demandaient à être salariés et logés. « À part mettre un pistolet sur la tempe d'un médecin, je fais quoi moi ? », poursuit-il.

Numerus clausus locaux 

Selon lui, des mesures existent pourtant comme « la régionalisation des diplômes ou la mise en place de numerus clausus locaux, et surtout de quotas de médecins par nombre d'habitants ». Christophe Dietrich qualifie son acte de « particulier et absurde » mais souhaite avoir des réponses concrètes en retour.

Son arrêté, médiatisé, a fait réagir le président de l'UFML, le Dr Jérôme Marty, qui lui a répondu dans une vidéo où il dit partager le constat de « crise sanitaire ». Le Dr Marty estime en revanche que le maire se saisit « de mauvaises solutions ». « On ne peut obliger les jeunes médecins à s'installer, ils ont déjà payé leur dette à la nation en faisant tourner les hôpitaux pendant des années », estime le généraliste.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
revel

4 500 euros par généraliste: « Nous essuyons un peu les plâtres avec la nouvelle ROSP », reconnaît le patron de la CNAM

« Nous avions prévu ce risque de trou d’air dans les résultats et la rémunération », explique au « Quotidien » le patron de la CNAM au sujet de la ROSP 2017. Nouveaux indicateurs, changement de périmètre : Nicolas Revel assume cette refonte « nécessaire » et s'explique sur la clause de sauvegarde qui « garantit la stabilité de la rémunération totale pour 2017 »… mais pas le montant des primes ind... 28

L'ANSM attribue un « rapport bénéfice risque négatif » au baclofène

BACLOFENE

C'est un coup dur pour le baclofène. Le comité scientifique spécialisé temporaire (CSST) assemblé par l'ANSM vient d'attribuer un « rapport... 3

« Les infirmiers en pratique avancée ne prendront la place de personne », clament des médecins enthousiastes

INFIRMIERE

Dans une tribune publiée le 23 avril par le « Figaro », plusieurs syndicats de carabins (ANEMF), d'internes (ISNI, ISNAR-IMG), de médecins... 8

Rougeole : le HCSP souhaite l'introduction d'une obligation temporaire pour la vaccination des professionnels de santé

Rougeole

Devant la recrudescence des cas de rougeole, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) publie, à la demande de la Direction générale de... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter