Un Français sur deux attend un mois et plus pour une IRM, les délais s'allongent dans plusieurs régions

Un Français sur deux attend un mois et plus pour une IRM, les délais s'allongent dans plusieurs régions

Anne Bayle-Iniguez
| 05.07.2016
  • IRM

Après une tendance au redressement, les délais d'attente pour une IRM repassent au-dessus de la barre fatidique des 30 jours pour un Français sur deux (51,3 %) en 2016, indique l’enquête annuelle du cabinet d'étude Cemka-Eval pour le Syndicat national de l'industrie des technologies médicales* (SNITEM).

En 2015, la moitié des Français vivait dans des régions où il fallait attendre 25 jours et plus pour obtenir un rendez-vous. En moyenne, le temps d'attente stagne...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 5 Commentaires
 
PHILIPPE C Médecin ou Interne 09.09.2016 à 15h23

On parle de pénurie d'IRM ; en fait, il faudrait d'abord parler de la pénurie de radiologues et de la catastrophe à venir. Par exemple, en région Centre, l'âge moyen des radiologues est de 58 ans : Lire la suite

Répondre
 
Claudine Médecin ou Interne 06.07.2016 à 23h11

Que d' argent dépensé pour la coupe de l'Euro de football . Du pain et des jeux pour endormir quelque temps le petit peuple avant de trouver autre chose et ce jusqu'à la prochaine présidentielle .

Répondre
 
ERIC P Médecin ou Interne 06.07.2016 à 08h50

Ne prescrit-on pas trop d'IRM ? Dans beaucoup de cas, un bon examen clinique est aussi efficace.

Répondre
 
DocZFU Médecin ou Interne 06.07.2016 à 09h14

Bien évidemment, comme vous avez raison. Au lieu de se demander où installer de nouvelles IRM, il faut replacer l'examen clinique dans son rôle essentiel

Répondre
 
ANNE B Médecin ou Interne 06.07.2016 à 07h23

Elle est ou Mme Touraine pour l 'accès aux soins de façon rapide !!!!

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Arrêt de commercialisation du Cytotec, et objectif zéro médicament pendant la grossesse : les chantiers de l’ANSM

ansm

Le laboratoire Pfizer, qui commercialise le Cytotec, a annoncé que ce médicament ne serait plus distribué en France à partir du 1er mars... 2

« Les ECN seront supprimées », annonce le patron des doyens au congrès de l'Ordre

ECN

Le président de la conférence des doyens de médecine a créé la surprise, ce jeudi après-midi, en annonçant la fin programmée des épreuves... 44

Agnès Buzyn relance la recertification périodique, les syndicats sur le qui-vive

buzyn

L'annonce de la ministre de la Santé, jeudi, de mettre en œuvre la recertification des compétences des professionnels de santé a été... 42

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter