Aux États-Unis, 1 femme médecin sur 3, victime de harcèlement sexuel, selon le « JAMA »

Aux États-Unis, 1 femme médecin sur 3, victime de harcèlement sexuel, selon le « JAMA »

Betty Mamane
| 18.05.2016
  • harcellement

    Aux États-Unis, 1 femme médecin sur 3, victime de harcèlement sexuel, selon le « JAMA »

Près d'une femme médecin américaine sur trois affirme avoir été victime de harcèlement sexuel durant ses études ou au cours de sa carrière, selon des travaux de l'université de la santé du Michigan, publiés dans le « JAMA ».

« C'est un sérieux rappel sur le fait que notre société a encore un long chemin à parcourir pour parvenir à l'égalité des sexes », relève Reshma Jagsi, professeur associée et vice-présidente du département de radio-oncologie qui a dirigé ces travaux. L'étude a été réalisée en 2014 auprès 1 066 médecins diplômés de l'Institut national américain de la santé entre 2006 et 2009. Ces derniers, hommes et femmes en proportions égales, âgés de 43 ans en moyenne, ont répondu à un questionnaire portant sur leurs années d'études et de pratique. Dans leurs réponses, 70 % des femmes déclarent avoir subi des discriminations liées au sexe durant leurs études, contre seulement 22 % des hommes interrogés. Près de 66 % d'entre elles en ont souffert dans leur avancement professionnel contre 10 % des hommes.

Des comportements encore trop fréquents

Plus de 30 % de ces femmes ont été victimes de harcèlement sexuel pour 4 % des hommes. Des chiffres en légère amélioration comparés à ceux d'une précédente étude réalisée en 1995, où elles apparaissaient 52 % à avoir vécu cette situation pour 5 % des hommes. Mais une amélioration relative selon les auteurs car les chiffres les plus récents s'inscrivent dans une situation où plus de 40 % des étudiants en médecine sont des femmes.

« On a tendance à penser que ce type de comportement appartient au passé, alors qu'un grand nombre de jeunes femmes ayant participé à cette étude ont été victimes de harcèlement sexuel ou de discrimination », souligne Reshma Jagsi. Et d'insister sur la nécessité « d'évaluer dans quelle mesure le harcèlement et la discrimination sexuels persistent encore dans le monde médical académique. Les femmes qui subissent ces comportements osent moins facilement le rapporter quand elles pensent qu'il s'agit d'incidents exceptionnels ou aberrants. Notre étude montre, au contraire, que c'est une situation loin d'être inusuelle et qui reflète un véritable problème de société. »

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 8 Commentaires
 
JEAN B Médecin ou Interne 19.05.2016 à 08h42

On aborderait mieux le grave problème du harcèlement sexuel et de la misogynie, si des ministres stupides et démagogiques ne les confondaient pas avec l'humour, même hyperbolique, des fresques de Lire la suite

Répondre
 
Médecin75 Médecin ou Interne 18.05.2016 à 23h36

« Rien à voir avec l'égalité des sexes : juste le respect des personnes »

Répondre
 
ZOSTRA Médecin ou Interne 18.05.2016 à 22h51

« A propos de harcèlement sexuel,on parle beaucoup du métier qui c'est féminisée et qui a bondit en effectif36% depuis 2003.
MAIS PARLE -T-ON DES HOMMES qui SUBISSENT eux aussi des AGRESSIONS SEXUE Lire la suite

Répondre
 
C. Lassuit II Médecin ou Interne 19.05.2016 à 15h03

Une femme chef de famille et chef de services rendus en libéral ??? (rien compris à la phrase)

Répondre
 
ZOSTRA Médecin ou Interne 20.05.2016 à 19h34

Quand je parle des hommes qui honteux d'avoir été mis subitement sur des tables par des femmes"pressées,d'hormones" alors qu'ils en avaient pas envies et non respectés dans leurs intimités et forcé Lire la suite

Répondre
 
avatar Médecin ou Interne 18.05.2016 à 21h31

« Pour les blagues: sur soi sur ses propres travers c'est plus drôle ! Stage aux cours d'art dramatique !
L'article parle d'actes ou paroles répréhensibles par la loi ... »

Répondre
 
C. Lassuit II Médecin ou Interne 18.05.2016 à 14h09

Et vu qu'il est interdit de faire des vannes de mauvais aloi, personne d'autre ne répliquera.

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... 5

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter