Santé connectée : des applications utiles pour les professionnels de santé

Santé connectée : des applications utiles pour les professionnels de santé

10.03.2016

Dans la foison d’applications santé, certains outils, pensés par et pour les professionnels de santé, se distinguent. Leurs atouts : leur rapidité et leur facilité d’utilisation. 

  • Santé connectée : des applications utiles pour les professionnels de santé-1

Partir des besoins des professionnels de santé pour mettre au point des applications mobiles qui les aident dans leur exercice quotidien. Cette démarche peut sembler être une évidence et pourtant… Il n’est pas toujours facile de distinguer le bon grain de l’ivraie. Deux lauréates des Trophées de la santé mobile 2016 et mises au point par des start-up françaises – e-Pansement d’Elevate et My eReport d’eVeDrug – se sont distinguées par leur utilisation pratique et rapide. Toutes deux méritent le détour.
 

Prescrire le bon pansement pour la bonne plaie

La première application innovante propose une solution « Plaies et cicatrisation » complète, indépendante et sécurisée. e-Pansement a été réalisée à partir des besoins des patients à l’hôpital ou lors de leurs soins à domicile pour permettre aux soignants d’utiliser le bon pansement pour la bonne plaie. Cet outil est couplé à un site Internet. L’ensemble des données des patients est stocké chez un hébergeur agréé par le ministère de la Santé. En outre, gage de confidentialité, tous les échanges sont cryptés avec les dernières normes de sécurité. Avantage indéniable : avec ou sans réseau, la majorité des fonctionnalités sera disponible.
 
« Les médecins et les infirmières peuvent consulter e-Pansement pour obtenir des informations sur les différents stades de la cicatrisation et adapter ainsi la prise en charge de leur patient. Pour les aider à effectuer le bon choix parmi les multitudes de pansements, l’application leur donne les caractéristiques de l’ensemble des dispositifs médicaux disponibles sur le marché. Et si les plaies sont complexes, les professionnels peuvent consulter les recommandations d’experts, notamment de la Haute Autorité de santé, sur leur smartphone », explique Laurent Klein, président d’Elevate. En outre, ils peuvent créer des dossiers patients de suivi des plaies pour garder une traçabilité complète des soins prodigués. Parallèlement, les dossiers peuvent être partagés entre infirmiers et médecins pour consulter et compléter les soins réalisés. L’application et le site Internet proposent aussi la rédaction d’ordonnances personnalisées.
 

Utiliser un outil de pharmacovigilance simple et rapide

Autre application primée, My eReport, disponible sur smartphone et tablette, permet aux professionnels de santé de déclarer en temps réel, de manière fiable et sécurisée, tous types d’effets indésirables aux autorités de santé. « Le professionnel de santé garde un double de sa déclaration sur son smartphone. Où qu’il se trouve en Europe, l’application lui communique instantanément l’adresse e-mail de l’autorité de santé chargée de prendre en compte sa déclaration. Enfin, l’application viendra l’informer du nombre de personnes qui ont déclaré les mêmes effets indésirables que lui avec le même médicament », décrit Claude Touche, directeur-fondateur d’eVeDrug.
Ce programme est simple et rapide : il est traduit en sept langues. Il peut aussi être utilisé directement par les patients, avec la possibilité de transmettre un double de leur déclaration à leur médecin traitant. Au cours de ce mois-ci, en mars 2016, l’application va être couplée à un site Internet, qui offrira aussi une analyse des effets indésirables, déclarés cette fois-ci sur les réseaux sociaux.
 

Christine Colmont
 

 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

À la polyclinique de Limoges, « vis ma vie » de directeur ou de brancardier 

« Faites un mouvement en huit, c’est plus efficace pour nettoyer » : la directrice de la polyclinique de Limoges suit docilement les consign... Commenter

Le talent de Léonard de Vinci expliqué par son strabisme ?

de vinci

Le peintre (sculpteur, écrivain, architecte, inventeur, botaniste, etc, etc) Léonard de Vinci souffrait d'une exotropie intermittente,... 2

Neuf mois d'emprisonnement dont six mois ferme pour avoir volé le portable d'un médecin

Neuf mois d'emprisonnement, dont six mois ferme. C'est la peine à laquelle a été condamné un homme, pour avoir volé, il y a quelques jours,... 3

l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter