L'UNAPL veut étendre la protection maternité à toutes les femmes libérales de santé

L'UNAPL veut étendre la protection maternité à toutes les femmes libérales de santé

Sophie Martos
| 29.02.2016
  • femme enceinte travaille

L'Union nationale des professions libérales (UNAPL) souhaite que la protection maternité récemment annoncée pour les femmes médecins (3 100 euros mensuels pendant trois mois) soit étendue à l'ensemble des libérales de santé exerçant dans le secteur conventionné. Un avantage que l'UNAPL considère « comme logique et naturel »

40 % des entreprises libérales sont dirigées par des femmes, rappelle l'UNAPL.

« Nous avons été saisis par les syndicats paramédicaux. Nous apportons notre soutien pour que toutes les femmes professionnelles de santé bénéficient de la protection maternité. Mais à plus grande échelle, il faut mener une réflexion sur la protection sociale pour toutes les professions libérales », affirme le Dr Michel Chassang, président de l'UNAPL.

Des régimes de protection sociale divers

Aujourd'hui, plusieurs dispositifs de protection sociale existent mais ils sont très « variables » selon les professions libérales, poursuit le Dr Chassang.

De nombreux professionnels (médecins, avocats, chirurgiens-dentistes…) bénéficient d'indemnités journalières après 90 jours de carence grâce aux différentes caisses auxquels ils sont liés et peuvent souscrire le cas échéant des contrats d'assurance Madelin pour compléter leur protection sociale afin de pallier l'insuffisance des régimes obligatoires.

« Nos commissions Prévoyance-Retraite, Egalité-Parité et Affaires économiques et fiscales se sont engagées dans une réflexion globale de la protection maternité et de la protection sociale », explique le Dr Chassang. Le but est de dégager des propositions consensuelles. « Des progrès doivent être accomplis en matière de protection sociale obligatoire à l’échelle de l’ensemble des professions libérales au niveau interprofessionnel, mais sans pour autant alourdir les cotisations sociales », conclut le patron de l'UNAPL.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
paralysie cerebrale

Paralysie cérébraleLa rééducation intensive chez les tout-petits : des premières observations prometteuses Abonné

Dans le cadre d'un projet européen, une méthode de rééducation intensive est étudiée chez des enfants de moins de 4 ans atteints de paralysie cérébrale. Les premières observations montrent qu'à l'issue d'un stage de 2 semaines, les progrès réalisés sont remarquables. Commenter

Une nouvelle « pilule pour homme » passe les premiers tests de sécurité

Contraception homme

Une pilule contraceptive pour homme vient de passer avec succès l'étape de l'étude de phase I, selon des données présentées aujourd'hui au... 3

Téléconsultations : 8 000 actes remboursés en six mois, au rythme actuel de 700 actes par semaine

téléconsultation

Six mois après le coup d'envoi national de la téléconsultation remboursée dans le cadre du droit commun, actée dans l'avenant 6 de la... Commenter

Evénement

La réforme vue par les praticiensSondage grand débat : la grande solitude des toubibs

debat

Le corps médical ne se sent plus ni correctement représenté ni vraiment entendu. Selon notre sondage Odoxa, les médecins sont pourtant... 10

Des plaintes en cas d'« avis Google » diffamatoires : l'UFML pousse les médecins à durcir le ton envers les patients

google

Face à la multiplication « des dérives de l’utilisation » des avis Google, l'UFML Syndicat a décidé de prendre les devants. Après la... 13

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter