Numerus clausus, passerelles, ECN : la grande conférence de la santé va toiletter la formation des médecins

Numerus clausus, passerelles, ECN : la grande conférence de la santé va toiletter la formation des médecins

Marie Foult
| 10.02.2016
  • CONFERENCE

    Numerus clausus, passerelles, ECN : la grande conférence de la santé va toiletter la formation des médecins

La grande conférence de la santé, qui se déroulera jeudi 11 février au Conseil économique, social et environnemental (CESE) à Paris, en présence de 350 à 400 acteurs et professionnels du secteur, devrait aboutir à une importante refonte des études médicales.

Le Premier ministre Manuel Valls dévoilera une feuille de route pour réformer le système de santé composée d'une vingtaine de mesures applicables à court et plus long terme. Selon nos informations, aucune annonce ne devrait porter sur la revalorisation du C ou sur la généralisation du tiers payant qui crispe la profession.

D'après l'entourage des ministres de la Santé et de l'Enseignement supérieur, les propositions de réforme concerneront spécifiquement la formation des professionnels de santé (médicaux et paramédicaux).

Conformément aux récentes recommandations formulées dans son livre blanc par l'Ordre des médecins mais aussi par la conférence des doyens, le gouvernement devrait revoir les modalités du numerus clausus, pour répondre plus précisément aux capacités de formation des universités et des besoins des territoires.

« Nous ne réglerons pas le problème tout seul, déclare le Dr Patrick Bouet, président de l'Ordre. C'est impossible, l'Europe fait éclater le modèle du numerus clausus dans tous les pays. » L'accent sera également mis sur le numérique dans l'apprentissage et sur les stages en ambulatoire. L'objectif est de « conserver l'attractivité des professions de santé », nous confie-t-on dans l'entourage gouvernemental.

Davantage de passerelles pour diversifier le profil des futurs médecins

Les passerelles au sein des études médicales et paramédicales et « l'acquisition d'une culture commune entre les différentes filières » devraient également être encouragées. Dans une plateforme dont « le Quotidien » s'est procuré une copie, la conférence des doyens de médecine propose de décloisonner les études médicales, en ouvrant les études médicales à de nouveaux profils de candidats (aujourd'hui essentiellement issus des classes favorisées et titulaires d'un bac S avec mention).

Les doyens plaident pour une PACES moins spécialisée, avec des enseignements communs à d'autres licences. Les formations à l'exercice de la médecine sont aujourd'hui considérées comme « trop formatées et cloisonnées ».

Des mesures devraient être annoncées pour renforcer l'attractivité de certains territoires pour les professionnels de santé, « sans aller jusqu'à une répartition et une régulation des médecins sur les territoires, comme le veulent certains maires de petites villes », souligne un proche du Premier ministre.

Manuel Valls devrait également trancher s'il souhaite ou non une régionalisation des ECN comme le réclame l'Ordre. Pour entretenir et contrôler les compétences des professionnels, le gouvernement pourrait également introduire un système de « recertification » des futurs médecins tous les six ans.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
paralysie cerebrale

Paralysie cérébraleLa rééducation intensive chez les tout-petits : des premières observations prometteuses Abonné

Dans le cadre d'un projet européen, une méthode de rééducation intensive est étudiée chez des enfants de moins de 4 ans atteints de paralysie cérébrale. Les premières observations montrent qu'à l'issue d'un stage de 2 semaines, les progrès réalisés sont remarquables. Commenter

Une nouvelle « pilule pour homme » passe les premiers tests de sécurité

Contraception homme

Une pilule contraceptive pour homme vient de passer avec succès l'étape de l'étude de phase I, selon des données présentées aujourd'hui au... 3

Téléconsultations : 8 000 actes remboursés en six mois, au rythme actuel de 700 actes par semaine

téléconsultation

Six mois après le coup d'envoi national de la téléconsultation remboursée dans le cadre du droit commun, actée dans l'avenant 6 de la... Commenter

Evénement

La réforme vue par les praticiensSondage grand débat : la grande solitude des toubibs

debat

Le corps médical ne se sent plus ni correctement représenté ni vraiment entendu. Selon notre sondage Odoxa, les médecins sont pourtant... 10

Des plaintes en cas d'« avis Google » diffamatoires : l'UFML pousse les médecins à durcir le ton envers les patients

google

Face à la multiplication « des dérives de l’utilisation » des avis Google, l'UFML Syndicat a décidé de prendre les devants. Après la... 13

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter