Vaccination contre la grippe : la campagne est prolongée jusqu'au 29 février, des premiers cas en réanimation

Vaccination contre la grippe : la campagne est prolongée jusqu'au 29 février, des premiers cas en réanimation

21.01.2016
  • grippe

« Pour la saison 2015-2016, l’épidémie de grippe saisonnière n’a pas débuté mais déjà 24 cas de grippe admis en réanimation ont été signalés, dont 20 présentaient un facteur de risque », alerte la Direction générale de la santé. « La fragilité des personnes à risque reste donc confirmée », poursuit la DGS qui appelle le public a se faire vacciner. La campagne de vaccination est prolongée.

Dans son dernier bulletin, l'Institut de veille sanitaire (InVS) confirme que l'activité grippale reste « faible dans toutes les régions et en Europe ».

24 cas graves

En revanche, l'Institut note l'augmentation d’une partie des indicateurs en médecine ambulatoire et hospitalière, ainsi que de la proportion de prélèvements positifs pour la grippe.

Depuis le 1er novembre 2015, 24 cas graves de grippe, infectés par un virus A (n = 21) et B (n = 3) ont été signalés à l’InVS. La majorité des patients avait des facteurs de risques. Parmi eux, 13 avaient entre 42 et 64 ans et 11 avaient plus de 65 ans dont 2 sont décédés. Treize présentaient un syndrome de détresse respiratoire sévère.

Seulement 6 des 24 patients étaient vaccinés. Dans  son bulletin, l'InVS donne une estimation de la couverture vaccinale des personnes à risque (sujets de tous âges atteints de certaines pathologies chroniques et personnes âgées de 65 ans et plus) obtenue à partir des données de remboursement des vaccins de la CNAMTS.

Celle-ci serait évaluée au 31 décembre 2015 à 47  %, en légère hausse par rapport à la couverture vaccinale de l'an dernier (46  %) mais « encore loin de l'objectif de 75 % fixé par l'OMS », poursuit l'Institut.

« ll est important pour les personnes à risque de se faire vacciner : l’épidémie n’a pas débuté et il est donc encore temps », conclut l'InVS.

Ce constat a donc conduit l’Assurance maladie et la Direction générale de la santé (DGS) à prolonger la durée de validité des bons de prise en charge du vaccin antigrippal jusqu’au 29 février 2016. Cette date marquera la fin de la campagne de vaccination 2015-2016 qui avait été précédemment fixée au 31 janvier.

 


L'épidémie de gastro est confirmée

« L’incidence nationale de la diarrhée aiguë ayant conduit à une consultation d’un médecin généraliste était de 219 cas/100 000 habitants, au-dessus du seuil épidémique (de 194 cas pour 100 000 habitants) pour la 2e semaine consécutive, confirmant ainsi l’arrivée de l’épidémie en France », souligne l'InVS dans son dernier bulletin « Gastro-entérites ».
Les taux d’incidences les plus élevés ont été relevés en Languedoc-Roussillon (389 cas pour 100 000 habitants), Nord-Pas-de-Calais (380) et Champagne-Ardenne (363).

 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

HTA : les 10 axes et les 60 propositions de la SFHTA

hta

L'HTA est banalisée en France et trop souvent perçue comme un simple facteur de risque cardio-vasculaire, s'inquiète la Société française... 4

Migrants : le Défenseur des droits s'alarme d'une défaillance des droits fondamentaux

ddd

Le monde associatif saisit le défenseur des droits (DDD), Jacques Toubon, ce 18 décembre, journée internationale des migrants, avec... 1

Un quart des ophtalmologistes refusent les nouveaux patients, selon un sondage

Les Français attendent en moyenne 87 jours pour obtenir un rendez-vous chez l'ophtalmologiste, constate une étude nationale* réalisée par... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter